Mégapack
BatterieDiffusionÉnergies vertesEnvironnementL'opinion de Pierre LangloisTesla

Les giga-usines de Tesla vont utiliser de l’énergie renouvelable gratuite

Dans nos articles précédents concernant l’empreinte écologique de la fabrication des véhicules électriques, nous avons mis de l’avant des nouvelles chimies de batteries n’utilisant pas de métaux critiques comme le nickel et le cobalt (batteries au phosphate de fer améliorées) afin de diminuer la ponction des ressources naturelles plus rares ou entrainant des pratiques d’extraction controversées. Nous avons même parlé de batteries au sodium, sans lithium, et d’aimants sans terres rares pour les moteurs électriques. Ces nouvelles technologies doivent entrer en production de masse en 2023 ou 2024.   Nous avons également présenté des nouvelles technologies d’extraction du lithium dans les saumures ou les argiles, beaucoup plus respectueuses de l’environnement. Par ailleurs, dans notre dernier article nous avons vu que la nouvelle raffinerie de lithium de Tesla, qui va être opérationnelle en 2025, va comporter des améliorations importantes des procédés rendant les traitements du raffinage du lithium bénins au niveau écologique.  

Nous avons également montré comment la nouvelle technologie de fabrication des batteries à sec de Tesla pouvait réduire d’un facteur 10 la consommation d’énergie.

Cette semaine, nous abordons la source d’énergie elle-même à la giga-usine Tesla au Texas, qui devrait se généraliser à leurs autres usines. Cette usine va utiliser uniquement de l’énergie renouvelable et gratuite, de surcroit, autant pour le coût d’installation des panneaux solaires que de leur utilisation, grâce à une énorme batterie constituée de Megapacks de Tesla et à la revente d’électricité.

Des Megapacks méga-profitables

Le Texas a beaucoup d’éoliennes dans son parc énergétique, qui produisent plus d’électricité la nuit (vents plus forts) alors que la demande est moindre. Alors, les fournisseurs d’électricité offrent des tarifs incluant de l’électricité gratuite la nuit et de l’électricité plus chère aux heures de pointe.

Bien sûr Tesla ne pouvait passer à côté d’une telle opportunité. Ils sont en train de construire la plus grosse batterie du Texas, ayant une puissance de 131 MW et une capacité de stockage de 262 MWh, juste à côté de leur giga-usine à Austin, pour stocker l’énergie produite par les panneaux solaires qu’il vont finir d’installer à la grandeur du toit de leur usine. Ils vont également pouvoir acheter l’électricité du réseau la nuit à un coût nul et la revendre aux heures de pointes entre 10¢ et 20¢ le kWh, car ils ont obtenu une licence pour être fournisseur d’électricité au Texas. Tout cela grâce à leurs Megapacks (photo ci-dessous). Le projet devrait être opérationnel en 2023.

Chaque unité Megapack de Tesla peut stocker 3MWh d’énergie électrique. Source: Tesla.

Même si ces conditions de tarif nul de nuit sont particulières au Texas, le prix réduit de l’électricité la nuit est très répandu. Tesla va donc pouvoir reproduire ce type d’installation à pratiquement toutes ses giga-usines et obtenir leur énergie renouvelable gratuitement. Il leur suffira d’installer une capacité de stockage adaptée aux conditions locales.

Conclusion

Tesla est le leader incontestable du développement durable dans la fabrication des véhicules électriques. Ils utilisent déjà des batteries au phosphate de fer dans plus de 60% de leurs véhicules électriques, réduisant de beaucoup la ponction de métaux critiques plus rares, ils vont raffiner leur lithium avec des impacts bénins sur l’environnement, ils fabriquent déjà leurs propres batteries avec 10 fois moins d’énergie et ils vont utiliser de l’énergie renouvelable gratuite dans leurs usines. Mais, leurs exploits environnementaux ne s’arrêtent pas là, comme nous le verrons dans nos prochains articles.

Leurs initiatives vont nécessairement entrainer les autres fabricants automobiles à faire de même s’ils veulent rester dans la course! Un avenir lumineux et propre s’étend devant nous pour la mobilité électrique, contrairement à ce que prétendent quelques dénigreurs mal informés ou qui pensent que les nouvelles technologies propres ne seront pas déployées.

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi

Nos partenaires