Nommé au temple des dénigreurs des véhicules électriques: Denis Duquet