Bornes de rechargeBornes rapidesCircuit Électrique

VIDÉO : Annonce de la subvention exclusive pour le Circuit Électrique

MISE À JOUR À 15H08: LE VIDÉO A DU ÊTRE RETIRÉ À LA DEMANDE D’HYDRO-QUÉBEC.
Le 26 octobre dernier avait lieu le brunch annuel du Club Tesla Québec à l’Auberge Handfield.  En plus d’avoir eu droit à une présentation détaillée par le Dragon ALEXANDRE TAILLEFER de son projet d’électrification de la totalité des taxis de Montréal, nous avons aussi eu droit à une présentation de Madame France Lampron, responsable de l’Électrification des transports, planification stratégique et relations gouvernementales chez Hydro-Québec.
Dans le cas de la présentation de Madame Lampron, deux sujet ont été abordés : les raisons pour laquelle toutes les bornes de niveau 2 (240 V) par le Circuit électrique sont limitées à 30 ampères et le plan de déploiement des bornes rapides (BRCC).
Je vais m’attarder ici au volet des bornes rapides. Dans les prochaines 48 heures, j’ajouterai l’autre volet de la présentation.
Je vous invite à tout d’abord visionner le vidéo ci-haut. Donc, le commerçant qui désire installer une borne rapide PUBLIQUE du CIRCUIT ÉLECTRIQUE sur les lieux de son commerce obtiendra un rabais de 50 % des coûts totaux.
Madame Lampron estime que les coûts totaux (en incluant les coûts d’installation) sont de 75 000 $ en MOYENNE. Donc, le partenaire sélectionné ne paiera que 37 500 $ (le maximum fixé est le coût de la borne).
Madame Lampron a clairement spécifié lors de la période de questions que cette subvention s’applique uniquement pour le Circuit électrique. Un seul manufacturier bénéficiera de cette subvention : celui sélectionné par le Circuit électrique (actuellement Add Énergie).
Cette annonce a pris tout le monde par surprise! Prenez note que Jean-Marc Pittet, propriétaire d’ELMEC, qui développe actuellement une borne rapide (la EVDUTY III), était présent lors de l’événement.
 
Voici plusieurs interrogations/commentaires suite à cette annonce :
1) Hydro-Québec a publié un nouveau devis d’appel d’offre qui se termine le 4 novembre pour un manufacturier exclusif de bornes rapides.  Elmec a reçu une copie de cet appel d’offre. Suite à l’analyse du devis, Jean-Marc a conclu que les critères d’admissibilité favorisent fortement Add Énergie et, par conséquent, n’y répondra pas.  Selon un contact chez le fabriquant ABB, ils en viennent à la même conclusion.
2) Qui seront les heureux partenaires sélectionnés? Y aura-t-il une loterie? Est-ce que les électromobilistes auront un mot à dire sur les sites choisis? Est-ce qu’on se retrouvera avec des bornes rapides localisées dans des stationnements de RONA? Pas nécessairement le meilleur endroit pour attendre lors d’une recharge.
3) Si le gouvernement a choisi de favoriser un monopole au niveau des bornes de recharge publiques, est-ce qu’il est possible que ce soit clairement annoncé?  Ainsi, les autres acteurs de l’industrie sauront à quoi s’en tenir.  En subventionnant UNIQUEMENT un seul réseau publique, il me semble que c’est ce qui se dessine, non?
4) Jean-Marc Pittet d’ELMEC, qui a développé jusqu’à maintenant sa borne rapide uniquement avec ses fonds propres, est atterré par cette annonce et il est actuellement en réflexion.
5) Combien de bornes rapides seront admissibles à cette subvention?  10, 100, 200?
6) Au moins, c’est une compagnie québécoise (Add Énergie) qui fournira les bornes…
Je vous reviens en fin de soirée avec le vidéo de la période de questions.
 
Subvention-BRCC-HQ
 
Je vous invite aussi à consulter l’article de l’AVEQ qui offre un autre point de vue sur le sujet :
http://www.aveq.ca/actualiteacutes/exclusif-le-nouveau-modele-daffaires-du-circuit-electrique-pour-lacquisition-dune-brcc-est-exceptionnel
 

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi

Nos partenaires