TeslaVoitures électriques

Est-ce temps d’acheter l’action de TESLA?

TeslaStocksGraph_dark_web

Comme d’autres proprios de Tesla, moi aussi je me demande si les récentes baisses du titre n’ont pas occasionné là un fort signal d’achat. Après tout, l’action de TSLA se négocie présentement à moins de 200$ alors, qu’il y a 6 mois le titre s’approchait des 300$.

Les valeurs des fournisseurs de composantes et de technologies alternatives souffrent tous de la baisse du prix du pétrole. On s’en doute, la « dégelée » subie par Tesla depuis juillet 2015 est étroitement liée au prix du baril de pétrole. Adam Hartung de Forbes croit qu’il ne faut pas s’inquiéter et les actionnaires doivent être patients. Selon lui, 3 raisons favorisent l’achat immédiat de l’action de Tesla :

1-Tesla fabrique des voitures extraordinaires. Pas seulement de bons véhicules électriques, mais d’excellentes automobiles, point.

2-Le marché de l’auto est mondial et le prix de l’essence n’est pas abordable partout. À Paris ou Munich, le gallon s’échange encore à près de 5$. À Hong Kong, on parle de 8,50$. Dans certains états, on gonfle exagérément les taxes de vente sur les véhicules de luxe afin de  réduire le taux de pollution déjà catastrophique. Une Mercedes Class E tout équipée de 100 000$ peut se vendre 200 000$. Mais une Tesla de 100 000$, se vend 100 000$.

3-Le prix du pétrole ne restera pas aussi bas très longtemps. Les pays émergents et l’Europe se préparent à la reprise économique. La guerre de prix déclenchée par l’Arabie Saoudite a considérablement affaibli le Royaume. La belle harmonie des pays de l’OPEP pourrait en effet craquer à tout moment. La moindre étincelle bien placée peut faire déraper la paix apparente et entraîner de violents conflits. De quoi rallumer la flamme pour du pétrole à 50$.

Parmi les styles de gestion efficaces, j’aime bien le style « momentum ». À ce sujet, les nouvelles sont plutôt encourageantes. 15 analystes sur 20 recommandent de conserver, acheter ou acheter massivement l’action. Le consensus qui se dégage autour du prix cible est de 280$. Morgan Stanley voit le titre de TESLA atteindre 450$. Soit, un gain potentiel de 125%. Wow.

Alternatives pour frileux

Si vous avez certaines craintes et ne souhaitez pas voir fondre vos économies à vitesse « ludicrous » en cas de repli supplémentaire, vous pouvez exposer partiellement votre portefeuille en achetant l’indice Nasdaq. La capitalisation boursière de Tesla de 25 milliards, lui donne tout de même une belle 55e place dans l’indice des 100 valeurs d’importance de la bourse technologique.  Vous pouvez acheter le fonds négocié en bourse XQQ qui calque la performance de l’indice. Le rendement des 12 derniers mois de XQQ a été de 8,65%. Étant couvert contre les effets de volatilité de taux de change, ce FNB n’a pas su profiter des bonis dollars offerts par la chute de notre dollar.

Pour ma part, je préfère voir intervenir le facteur humain dans la balance. Tout comme la conduite autonome, j’éprouve un certain malaise à laisser les algorithmes tout décider à ma place. Et c’est le cas avec les indices boursiers. Ainsi, on peut se rabattre sur d’excellents fonds communs de placement (offerts aussi en gestion privée à frais réduits) qui ajustent les pondérations, mesurent les risques et augmentent les liquidités si les marchés deviennent trop onéreux.

Voici 3 fonds intéressants qui possèdent du TSLA :

Dynamique Power croissance américaine, rendement en 2015 : 26,7%

Fidelity Situations Spéciales, rendement en 2015 : 8,98%

TD Science et technologies, rendement en 2015 : 40,93%

Imprimer cet article

Besoin d’aide avec votre achat?

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi:

Nos partenaires