Bornes de rechargeBornes de recharge rapidesCircuit ÉlectriqueEssai routierLoi zéro émission au QuébecPétitionPolitiqueVoitures électriques

La relâche en lâchant le gaz – par Ariane Bernier

Nul besoin de rappeler l’engagement d’Ariane Bernier dans la pétition pour la mise en vigueur d’une loi zéro émission au Québec (voir DOSSIER LOI ZÉRO ÉMISSION AU QUÉBEC). Âgée de seulement 15 ans, elle s’était démarquée et figurait dans le top 3 des personnes ayant récolté le plus de signatures. Grâce à son dévouement, elle s’est mérité une fin de semaine de location gratuite d’une Tesla Model S (voir DÉVOILEMENT DES GAGNANTS). Elle a toujours la piqûre des voitures électriques, car voici maintenant son périple Montréal-Québec en tant que copilote à bord d’une Spark EV de Location EEKO!!  

____________________________________________________________________________________________________________________

À chaque année, à la relâche, nous décidons de partir sur un « no where ». Cette année, nous n’avons pas voulu brûler du jus de dinosaures (en Volt); nous avons donc loué la Chevrolet Spark de EEKO. Notre voyage : Montréal–Québec, en passant par l’autoroute 40 pour essayer les bornes 400 volts… Trois jours pour visiter, pour patiner et, bien sûr, pour aller au Salon de l’Auto, question de comparer avec celui de Montréal en plus de voir de près la Volt 2016 et la Renault Twizy. Bref, une belle aventure en perspective.

J’ai fait le voyage avec mon père seulement, puisque ma mère n’était pas disponible. J’étais la copilote, en charge de la cartographie et du suivi des statistiques de consommation et des recharges.

Mardi le 3 mars 2015

13h10 – Départ de chez EEKO

14h00 – Arrivée à la première borne (Point-du-jour) : il y avait une Leaf qui rechargeait sur la borne rapide, mais au moins ça nous a fait rencontrer un autre électromobiliste très sympathique. De toute façon, on n’était pas pressé! Premier contact avec le « monstre de 400 V » : wow, ça recharge rapidement, 119 A, à 382 V!

De 14h23 à 14h45 – Recharge de l’auto (Point-du-jour)

Ariane-Relâche-2
De 15h28 à 15h38 – Recharge de l’auto à la deuxième borne de notre itinéraire : Yamachiche
Ariane-Relâche-3

De 15h38 à 15h42 – Arrêt pour gonfler les pneus à la pression recommandée, question d’avoir une meilleure consommation énergétique (il faisait -21 °C)

Puisqu’on allait être un peu serré question autonomie, nous avons décidé de faire un arrêt de plus pour recharger l’auto. Entre la borne 400 volts du Circuit électrique et celle d’AZRA à Trois-Rivières, nous avons choisi d’essayer celle d’AZRA, question de curiosité et d’encourager ce réseau indépendant. Une fois le GPS programmé (via l’application Android d’AZRA), on s’est aventuré dans Trois-Rivières. Une fois rendus à la borne, c’était à la mauvaise borne… soit une borne Sun Country Highway de 240 volts! Finalement, nous avons abandonné l’idée d’essayer la borne AZRA et on est allé à celle du Circuit électrique…

Ariane-Relâche-4
De 16h33 à 16h46 – Recharge à la borne du Circuit électrique à Trois-Rivières…
Ariane-Relâche-5
De 17h25 à 17h45 – Dernière recharge rapide de la journée à Deschambault
Ariane-Relâche-6

18h45 – Arrivée à l’hôtel (moins le « pit stop » de 10 minutes au St-Hubert pour ramasser un lunch)

Bref, un total de 5h30, moins les arrêts et pour ajuster la pression des pneus, une recharge supplémentaire en raison du -20 °C et la mésaventure pour trouver la borne AZRA; il aurait été possible de boucler le tout en 3h30 ou 3h45.

Lors de la réservation de l’hôtel (2 jours plus tôt), LE critère était de  pouvoir brancher l’auto sur une prise extérieure de 120 volts!!!!

Ariane-Relâche-7

Pour résumer les choses qu’on a faites, on a visité tout ce que les touristes vont voir : l’Aquarium, les Galeries de la Capitale, le Salon de l’Auto, les plaines d’Abraham et l’Hôtel de Glace. Bien sûr, nous avons rechargé quelques fois par-ci par-là, comme à l’Aquarium de Québec et au Salon de l’Auto…

Même si le Salon de l’Auto de Québec est assez différent de celui de Montréal, je l’ai apprécié, quand même! J’ai pu saluer les gens de chez Tesla, voir la Twizy et apercevoir la Volt 2016!

Ariane-Relâche-8 Ariane-Relâche-9 Ariane-Relâche-10 Ariane-Relâche-11
On a même vu une autre Spark EV aux plaines d’Abraham!
Ariane-Relâche-12
On a aussi vu un compétiteur de EEKO!
Ariane-Relâche-13
Vendredi le 6 mars 2015
7h30 – Départ de l’hôtel, il faisait -27 °C, BBBBBRRRRRRR!!!!
De 8h10 à 8h25 – Première recharge de la journée à Deschambault, -31 °C BBBBBBBBBBBBBBBBBRRRRRRRRRRRRRRRRRRR!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ariane-Relâche-14

De 9h06 à 9h25 – Recharge à la borne du Circuit électrique de Trois-Rivières, sans se perdre cette fois!

De 10h05 à 10h30 – Après un peu (ou même beaucoup) de « gossage », on a trouvé la borne de Maskinongé… mon père voulait l’essayer afin de pouvoir dire que nous avons rechargé à toutes les bornes 400 V de la 40. Mais elle était à la halte routière direction Québec, donc un détour de 15 km…

Puisqu’il y avait un Tim Hortons, nous nous sommes réchauffés avec des chocolats chauds et j’ai même réussi à en échapper sur mes mitaines! BBBBRRRR!!!!!

De 11h08 à 11h28 – Dernière recharge de notre itinéraire à Point-du-jour

12h30 – Arrivée chez EEKO (à Montréal)

Ariane-Relâche-15

Wow, ce fut une aventure mémorable de 698 km en trois jours. La Spark EV est une surprenante petite merveille. Les bornes 400 V sont un must pour la prolifération des VÉ.

Après avoir voyagé en bateau, en avion, en montgolfière et en Tesla, maintenant je peux ajouter la Spark EV à mon tableau de chasse. VIVE L’ÉLECTRIQUE!

 

Imprimer cet article

Besoin d’aide avec votre achat?

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous n’avez toujours pas de borne à votre domicile?

Vous aimerez aussi:

Nos partenaires