Voitures électriques

Témoignage: presqu’un an en Tesla Model 3

Par Francois Gaucher /
Après y avoir bien réfléchi, moi j’ai opté pour une Tesla Model 3. Je l’ai réservée en mars 2016 et on me l’a livrée en juillet 2018.
À ce moment-là, le modèle de base n’était pas disponible, mais il y avait le modèle à propulsion avec la grosse batterie. C’est celui-là que j’ai choisi et je ne le regrette pas une seconde !
Le processus de commande a été très simple. La livraison au magasin de Montréal n’a duré que 30 minutes, incluant un cours rapide et le délai pour l’immatriculation. Pas de tentative de nous vendre des garanties prolongées ou autres services.
25 000 km
Pour la grosse batterie, en ce qui me concerne, c’est un plus. Faisant plus de 25 000 km par année et régulièrement d’assez longues distances, avoir une batterie de 520 km n’est pas un luxe pour moi.
À la maison, j’ai bien sûr une borne. Donc, chaque matin, je pars avec environ 420 km d’autonomie (car je la charge toujours à 80%, on dit que ça prolonge la vie de la batterie). Avec ma batterie ainsi rechargée, je peux faire le trajet Rive-Nord de Montréal/Sherbrooke aller-retour (l’été) sans recharger en cours de route. L’hiver, je charge à Magog. Environ 15 minutes dans un superchargeur Tesla.
Le service après-vente ? Impeccable ! Quoique parfois un peu long à répondre… Je crois que Tesla est victime de son succès !
Une fois le rendez-vous pris, une unité mobile vient à votre rencontre (à la maison ou ailleurs) pour faire les réparations ou ajustements qui s’imposent. Toujours très compétents et courtois. Les techniciens de Tesla font très bien leur travail, beau temps mauvais temps !
 

Pourquoi j’ai choisi Tesla
J’ai choisi Tesla pour les raisons suivantes :
1. Première compagnie à offrir une grande autonomie dans le tout électrique.
2. Voiture puissante et très agréable à conduire.
3. Voiture très sécuritaire.
4. Voiture silencieuse et facile d’utilisation.
5. Voiture constamment mise à jour. En moyenne une mise à jour par mois. Et c’est gratuit.
6. L’autopilote. Malgré le fait qu’il ne soit pas parfait, il demeure néanmoins très impressionnant.
L’hiver
Avec son centre de gravité bas à cause du poids des batteries, la Tesla Model 3 à propulsion fonctionne très bien dans la neige. Avant j’avais une Audi Q5 et ma Model 3 se débrouille aussi bien sinon mieux que la Audi dans la neige.
Pour ceux qui hésitent encore de s’acheter une voiture électrique, leurs arguments étant l’autonomie et le prix, je leur dirais que pour l’autonomie, à partir de 400 km d’autonomie, ce n’est vraiment plus un problème.
Et le prix ? Eh bien faites vos calculs, vous pourriez être surpris !
En conclusion
Ayez en tête qu’il y a :
1. L’économie d’essence. Dans mon cas j’ai déjà économisé environ $6000 d’essence en 10 mois, soit environ $4500 comparé à ma dernière voiture a essence (Audi Q5) et un autre $1500 d’économie d’essence sur notre 2e véhicule qu’on utilise beaucoup moins souvent.
2. Les subventions offertes par les 2 gouvernements. 13 000$, ce n’est pas rien !
3. Et enfin l’économie sur les entretiens. Pas de changement d’huile, de filtres, de bougies, de disques et de plaquettes. Sur une voiture électrique, les freins sont quasiment bons à vie.
Voilà ce que moi j’avais à dire. Et vive la Model 3 !
François Gaucher

Imprimer cet article

Besoin d’aide avec votre achat?

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi:

Nos partenaires