BatterieÉnergie solaireÉnergies vertesTesla

POUR UNE REFONTE DE L’AUTOMOBILE

Chers lecteurs, je considère Jacques Duval comme mon ami et je suis TRÈS FIER de pouvoir compter sur lui en tant que chroniqueur régulier sur roulezelectrique.com. Je remercie le commanditaire Bourgeois Chevrolet qui rend cela possible.  Il nous partagera sa propre expérience, bien sûr, mais aussi émettra son opinion sur l’évolution de tout «l’écosystème» qui a trait à l’électrification des transports.

Sylvain Juteau

—————————————————————————————————————————————————————————————————————————

Mon ami Internet s’appelle Mark et du plus loin que je me souvienne, il s’intéresse à la technologie automobile. Il réagit à tout ce qui se fait dans le domaine et principalement à l’avancement de la propulsion électrique.

Ses envolées sont quelquefois farfelues, mais on devine qu’il sait ce dont il parle la plupart du temps. Sa dernière sortie traite de la voiture électrique et particulièrement d’une société comme Solar City qui se spécialise dans la fabrication et l’installation de panneaux solaires. Pour Mark, c’est là que se situe l’avenir de l’automobile, mais pas tout de suite.

Selon lui, il est impensable de rêver à un parc automobile où toutes les voitures seraient mues par l’électricité. L’automobile elle-même va devoir se transformer pour que l’on puisse atteindre un tel but.

Je suis loin d’être aussi ferré que certains de nos lecteurs, mais je partage un peu la vision de Mark qui veut que l’industrie doive alléger le poids et l’encombrement des batteries pour que la physionomie de la voiture change et devienne plus compatible avec sa source d’énergie.

En résumé, chaque petit détail doit contribuer à l’élaboration de la voiture électrique sans compromis. Mon ami Mark croit que la généralisation de quartiers, de villages et d’immeubles fonctionnant à l’énergie solaire pourra faciliter la mise en place de réseaux électriques capables d’assumer les besoins de l’automobile que les grands constructeurs doivent « inventer » pour que l’avenir emprunte la bonne tangente.

MA TESLA AU JOUR LE JOUR

Branché sur une pauvre prise 110 volts que j’utilise à ma maison de campagne et qui me donne en général 4 km à l’heure, j’ai eu la surprise l’autre jour de constater une addition de 135 km en 24 heures dans ma Tesla P85D. Ce résultat est largement au-dessus de l’autonomie que j’obtiens ordinairement, soit 96 km pour la même période de temps. À quoi tient ce cadeau?

——–

Commanditaire qui a rendu cette chronique possible :
Bourgeois_Logo complet-300px
 

Imprimer cet article

Besoin d’aide avec votre achat?

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi:

Nos partenaires