L'opinion de Pierre Langlois

Ellisup: l’autobus électrique biberonné à moteurs-roues français !

autobus-moteurs-roues-ellisupAujourd’hui le physicien Pierre Langlois nous parle de l’autobus électrique expérimental français Ellisup, de la compagnie Iveco, qui est mu par des moteurs-roues Michelin.

Dans le cadre d’une entente nouée avec le physicien Pierre Langlois , Éco-Énergie à Montréal et Roulezelectrique ont obtenu le privilège de vous présenter le contenu intégral des infolettres qu’il publie sur une base régulière. Mentionnons que Pierre Langlois est consultant en mobilité durable, auteur et conférencier. Il est d’ailleurs l’auteur du livre Rouler Sans Pétrole, publié aux Éditions MultiMondes. On a pu l’apercevoir au petit écran dans des reportages consacrés aux hybrides rechargeables et aux batteries et voitures électriques, à l’émission Découverte, entre autres, où il a témoigné en tant qu’expert. Il a également siégé sur le comité aviseur responsable d’appuyer Daniel Breton dans le développement de la politique d’électrification des transports du Québec.  Un gros merci à lui.
Autobus électrique biberonné à moteurs-roues français !
Bonjour à tous
Il y a quelques semaines, la compagnie française Iveco Bus (autrefois Irisbus) présentait son bus expérimental Ellisup que voici
Autobus électriques à moteurs-roues Ellisup
Voir
http://blogautomobile.fr/ivecobus-ellisup-lautobus-electrique-nouvelle-generation-213067#axzz2nnBhdKBy
http://www.michelinchallengebibendum.com/autre-rendez-vous/Busworld-Europe-2013/Pierre-Varenne-ELLISUP
http://www.michelinchallengebibendum.com/autre-rendez-vous/Busworld-Europe-2013/ELLISUP
Pour ce bus concept, Iveco s’est associé à plusieurs partenaires importants, dont Michelin, EDF (Électricité de France), le CEA (Commissariat à l’énergie atomique) et L’IFP (Institut français du pétrole).
L’idée était de repenser le bus urbain, en le rendant 100 % électrique. Le résultat, un autobus à 8 roues (dont 4 sont motorisées), 3 portes, un plancher bas, des fenêtres panoramiques et un éclairage intérieur dont la couleur s’adapte au climat extérieur. Le groupe de traction est constitué de 4 moteurs-roues de Michelin alimentés pat une batterie au lithium, jumelée à des supercondensateurs, qui se recharge en 4 minutes aux deux extrémités d’une ligne, grâce à un pantographe qui se connecte à une station de recharge rapide (biberonnage).
Vous remarquerez que les roues sont moins grosses, et que les trois portes et le plancher bas permettent un embarquement/débarquement plus rapide. Par contre les sièges vont certainement devoir être repensés. Les moteurs-roues permettent de dégager 20 % plus de capacité de transport de passagers, selon Iveco. Et, comme je vous en ai parlé à plusieurs reprises, les moteurs-roues permettent (s’ils sont bien faits) de réduire la consommation électrique du tiers environ, en circulation urbaine, ce qui accélère la recharge.
Intérieur autobus électrique Ellisup à moteurs-roues
Pour le moment il n’y a pas de détails techniques sur les performances du véhicule, ni sur la motorisation et le type de batterie. Ils attendent l’homologation pour circuler dans les rues et faire les tests.
Un dossier à suivre de près et qui montre bien où l’on se dirige (comme je l’avais prédit en 2008 dans mon livre): des autobus électriques biberonnés à moteurs-roues.
Bien cordialement
Pierre Langlois, Ph.D., physicien
Consultant en mobilité durable,
Auteur et conférencier
Téléphone : 418-875-0380
Courriel: pierrel@coopcscf.com
Site Internet: www.planglois.com
Le physicien Pierre Langlois faisant le plein électrique d'une Chevrolet Volt
L’information et la solidarité sont les deux piliers des véritables changements
 

Imprimer cet article

Besoin d’aide avec votre achat?

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous n’avez toujours pas de borne à votre domicile?

Vous aimerez aussi:

Nos partenaires