Voitures électriques

Vous rêvez d’une mini-fourgonnette 100% électrique ?

On connait tous la mini-fourgonnette hybride rechargeable Chrysler Pacifica. Avec ses 50 kilomètres en mode totalement électrique, c’est un véhicule fort intéressant que je recommande à tous ceux qui ont une grosse famille et qui veulent découvrir en douce l’univers de la voiture électrique.
Mais qu’en est-il d’une fourgonnette 100% électrique, sans moteur thermique ?
Ça va venir, c’est sûr !  Est-ce qu’on peut penser que le premier constructeur à nous en offrir une sera Fiat-Chrysler à cause de la Pacifica ? C’est possible, mais j’ai des doutes…
J’ai plutôt l’impression que ça va venir de Kia Motors. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils sont beaucoup plus avancés que Chrysler dans l’électrification des véhicules. On a qu’à penser aux impressionnantes Kia Soul et Kia Niro 100% électrique. De plus, Kia a déjà une mini-fourgonnette : la Sedona.
À quoi peut-on s’attendre ?
Pour mettre sur le marché nord-américain une mini-fourgonnette 100% électrique, quelle grosseur de batterie faudrait-il utiliser, quelle autonomie peut-on espérer et quelle sera sa consommation en électricité. Je ne suis pas devin, mais je peux y répondre en me basant sur les caractéristiques de la toute première fourgonnette 7 passagers qui sera commercialisée en Europe en 2020. Il s’agit de la Mercedes EQV.
 

Mercedes EQV

Moteur, batterie, autonomie
Pour se mouvoir, la EQV possède un moteur de 150 kW (204 chevaux). C’est peu, mais suffisant pour ce genre de véhicule. N’oublions pas que le couple (torque) est très puissant avec un moteur électrique. Pour la consommation, ça tourne autour de 27 kWh/100 km, soit le double d’une voiture compact 100% électrique.
Côté alimentation, les ingénieurs de Mercedes ont choisi d’installer une batterie de 100 kWh. Avec un tel format, on annonce une autonomie de 405 kilomètres en cycle WLPT, norme européenne (c’est-à-dire autour de 365 km selon nos normes). Moi je trouve ça suffisant, mais connaissant la clientèle nord-américaine, j’offrirais peut-être une version avec une batterie un peu plus grosse.

Côté recharge, on retrouve sur la EQV un chargeur 240 volts de 11 kW associé à un connecteur rapide acceptant jusqu’à 110 kW. Cela veut dire 10 heures de recharge sur le 240V pour passer de 10% à 100% ou 45 minutes pour passer de 10% à 80% sur une BRCC de nouvelle génération comme celles qui existent depuis quelques mois dans les Petro-Canada longeant la transcanadienne.
Conclusion
Qui va nous construire une mini-fourgonnette 100% électrique en Amérique du Nord ? Je ne peux rien dire pour l’instant, mais on peut néanmoins présumer que les caractéristiques seront très semblables à celles du futur Mercedes EQV.
En quelle année verra-t-on cette mini-fourgonnette sur les routes du Québec ? Moi je miserais sur l’année en 2025. Et vous ?
Photo couverture : FCA, Dodge Caravan

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi

Nos partenaires