TeslaVoitures électriquesVoyage

TOURISME ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC : Une famille en Abitibi-Témiscamingue!

Une des embûches majeures à l’adoption de la voiture électrique au Québec est le manque d’infrastructures de recharge. Je passe beaucoup de temps à discuter avec des commerçants un peu partout au Québec qui sont «stratégiques» pour les propriétaires de VÉ.
Et même si vous constatez les «bons coups» par l’entremise de ce blogue, je reçois beaucoup de refus. Bien des commerçants sont convaincus que les voitures électriques sont TRÈS rares et qu’elles sont encore au stade de prototypes! Il y en a même certains qui me répondent qu’ils ont des prises 120V et que c’est suffisant (pour certains VÉ oui, mais pas tous).
Je tiens mordicus à ce qu’il y ait des «preuves» que des touristes se sont déplacés en VÉ  et ont choisi de faire escale chez ses commerçants qui les accueillent bien, résultant du retour du balancier pour cet investissement… une façon pour moi de remercier ces commerçants qui nous ont fait confiance!
Au début de l’été, j’ai participé à l’inauguration de bornes pour se rendre en Abitibi (et j’ai été le premier à traverser le Parc La Vérendrye avec une voiture 100 % électrique).  Et bien, voici le témoignage de Nicolas qui possède une Tesla S avec la batterie de 60 kWh et qui demeure sur la rive nord de Montréal.  Au début août, toute la famille s’est rendu en Abitibi-Témiscamingue. Voici le témoignage… Merci NICOLAS!!
—————————————-
Bonjour Sylvain,  la Tesla que ton frère a vu à Val d’Or est la mienne.
Voici le récit de mon voyage.  Première surprise, lors de ma première recharge complète, mon auto affichait 386 km d’ideal range quand je croyais avoir 370 km.  Nous sommes partis de la maison à 8h15 vendredi le 26 juillet.  Nous sommes arrivés à Mont-Laurier à 10h15.   Nous avons rechargé la voiture à la Cage aux Sports pendant 4 heures.  La serveuse nous a dit que nous étions la 3e voiture électrique à nous brancher depuis l’installation de la borne.  Nous avons profité du beau temps pour aller jouer au parc avec les enfants.  Par la suite, nous avons fait la traversée du parc de la Vérendrye avec un arrêt au lac Rolland pour se baigner. Nous sommes arrivés à Val d’Or vers 18h30 avec 80 km de «rated range» restant à une vitesse de croisière d’environ 96 km/h.  Nous avons rechargé la voiture au Forestel pendant un petit peu plus d’une heure (le temps de souper).  Par la suite, direction Rouyn-Noranda chez mes parents.   À l’arrivée, il nous restait 40 km «rates range». Mon père avait pris soin de faire installer une prise de cuisinière (NEMA 14-50) dans son garage, donc à chaque matin, notre Tesla était pleine charge pour nous balader dans la région sans aucun soucis.
Pendant la semaine, nous sommes allés faire une tournée pour montrer cette merveille aux parents et aux amis…  Nous sommes allés à St-Bruno de Guigues (au Témiscamingue) et à La Sarre.  Ils étaient tous impressionnés…  Pendant que je construisais la maison de mes parents, ma blonde s’est amusée à faire croître l’économie Abitibienne (environ 300$ d’achat dans les magasins).  Nous avons soupé au Forestel pour environ 70$ pour toute la famille et le brunch du retour environ 50$.
Nicolas-Abitibi2-PPPour le retour, nous sommes partis le 2 août.  Nous avons brunché au Forestel pendant que notre voiture déjeunait elle aussi (arrêt pendant 1h45) …  Départ de Val d’Or avec 382 km de «rated range».  Nous avons traversé le parc pour aller souper à la Cage aux Sports de Mont-Laurier.  Arrivé à Mont-Laurier avec environ 50 km d’autonomie restante (vitesse dans le parc 110-115 km/h et nous avons rencontré de la pluie).  Départ de Mont-Laurier vers Morin-Heights après 3h30 de charge.  Pendant le trajet beaucoup de pluie et de vitesse (plus de 120 km/h).  Arrivés à destination avec 25 km.  Consommation moyenne pour toute la semaine 178 W/km.
Je n’ai pas vu les propriétaires des 2 endroits, mais j’ai parlé avec les gérantes de la Cage aux sports pour leur dire que j’appréciais beaucoup le service offert…
C’est ma traversé du parc de la Vérendrye la plus agréable.
Pour ce qui est la “range anxiety”, en allant en Abitibi, on faisait plus attention, car on ne savait pas les km à faire exactement.  Lors du retour,  je n’avais aucune crainte d’arriver chez moi même s’il me restait que 25 km
Merci
Nicolas Bazinet
——————————————————-
NOTE :
Il y a DEUX bornes puissantes et gratuites à Mont-Laurier (Comfort-inn, Cage-aux-Sport ET le Best Western), une à Val-d’Or (à l’arrière du Forestel à l’entrée de la ville) et une à Amos (à l’Atmosphère).
Pour plus d’info sur les les bornes qui longent la route Transcanadienne  (la 117), je vous invite à consulter le site Web suivant :
ÉCO ROUTE 117
Toutes les bornes sont répertoriées sur PLUGSHARE.

Imprimer cet article

Zone vidéos

Consultez notre zone vidéo consacrée à la mobilité électrique au Québec.

Besoin d’aide avec votre achat?

Nos services offerts

Apprenez-en davantage sur les services offerts chez Roulez Électrique.

Boutique

Procurez-vous votre solution de recharge et accessoires.

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi:

Nos partenaires