Les Québécois seraient parmi les plus enclins à envisager l’achat d’un véhicule électrique