ActualitésVoitures électriques

Quoi penser du Ramcharger qui aura à la fois une batterie de 92 kWh et un moteur à essence de 3,6 litres ?

Je vais peut-être vous surprendre, mais je trouve que c’est une excellente idée. Pour la planète, peut-être pas autant que le Ram 1500 tout électrique qui sortira lui aussi en 2025, mais pour séduire la clientèle qui achète ce genre de véhicules (des gars costauds œuvrant dans le monde de la construction), c’est un coup de génie !

Car il ne faut pas se raconter d’histoire, bien des gars roulant en camionnettes (pas tous bien sûr, je ne veux pas me faire d’ennemis !) n’ont pas la fibre environnementale très développée. J’ai d’ailleurs toujours soupçonné les propriétaires de grosses camionnettes de choisir davantage leur véhicule en fonction du plaisir qu’ils éprouvent en les regardant plutôt qu’en fonction de leurs besoins réels. Et dans ce milieu, les grosses machines puissantes et rugissantes ont encore la cote !

D’ailleurs, n’est-ce pas un peu bizarre que tous (ou presque) choisissent le format pleine grandeur ? Dans le monde des voitures, il y a des gens qui roulent dans de petits véhicules, de moyens véhicules, de gros véhicules. Comment se fait-il que dans le monde des camionnettes, peu importe le métier que les gars font, tous semblent avoir besoin d’un format pleine grandeur !

Bon okay, les choses commencent à changer tranquillement avec le succès du Maverick hybride. Et je suis content de voir ça. Mais n’empêche, il faut admettre que cette clientèle (à la grandeur de l’Amérique) n’est pas la plus ouverte à ce genre de changement.

Voilà pourquoi il sera sans doute un peu plus difficile de convaincre les propriétaires de camionnettes de passer à l’électrique, même si c’est un immense marché en Amérique du Nord. Ford l’a appris à ses dépens en proposant son premier pick-up 100 % électrique en 2022. L’entreprise était convaincue d’en vendre jusqu’à 150 000 unités par année. Ils ont donc préparé les chaines de production en conséquence.

Ford F-150 Lightning.

Surprise, les ventes n’ont pas atteint ce chiffre cette année. On a dû réduire la production cet automne et en fabriquer beaucoup moins. Chez Ford, on croit toujours pouvoir en vendre à 150 000 par année, mais il va falloir attendre.

C’est drôle à dire, mais dans ce cas-ci, les mentalités ont évolué moins vite que les capacités de production ! Pourquoi les gars de la construction hésitent-ils à part pour le prix ? Peur de la nouveauté ? Peur de devoir changer ses habitudes ? Peur de manquer d’autonomie ? Peur de la réaction des compagnons de travail ? Sans doute un peu tout cela.

Et c’est là le coup de maître de RAM ! Avec leur future camionnette Ramcharger, zéro compromis à faire. Leurs propriétaires auront droit à la fois aux avantages d’un véhicule à essence et ceux d’un véhicule électrique.

Ram Ramcharger REx en vente, début 2025.

C’est quoi le système ?
En deux mots, le Ramcharger utilisera la technologie de l’ancienne Chevrolet Volt ou de l’ancienne BMW i3 avec REx (Range EXtender). Et c’est une idée en or, car bien des gars sont justement rendus là dans leur cheminement vers l’électrique !

BMW i3 2013 avec REx.

Et entre vous et moi, c’est une très bonne idée ! Cette technologie va encore plus loin que l’hybride rechargeable (PHEV). La particularité de ce système ? Il n’y a aucun lien mécanique entre le moteur et les roues.

Le Ramcharger REx 2025 sera donc une camionnette entièrement électrique qui continuera à rouler électrique lorsque sa batterie sera vide. C’est ça la magie du système EREV (Extended Range Electric Vehicle). Quand la batterie est vide, une génératrice à essence envoie de l’électricité dans la batterie afin de permettre au véhicule de continuer sa route avec la fée électrique.

Et comme le moteur/générateur à essence sera gros dans le Ramcharger (3,6 litres), il enverra jusqu’à 130 kW d’électricité dans la batterie ! Résultat : avec un réservoir plein et une batterie pleine, le Ram Ramcharger pourra parcourir 1 110 km sans s’arrêter.

Plus impressionnant encore qu’une Chevrolet Volt !

Chevrolet Volt (EREV) 2e génération, 2016.
Ram Ramcharger (EREV), 2025.

Pour avoir conduit quelques jours une Chevrolet Volt et aussi une BMW i3, je peux vous dire qu’on se sent totalement dans un véhicule électrique avec ce genre de technologie. Et c’est ça qui est génial ! Les gars qui vont se procurer ce camion vont vraiment s’initier à la conduite électrique. Et bien sûr 75 % d’entre eux vont se rendre compte qu’ils n’ont pas tant besoin du moteur à essence finalement. Et qu’il est facile de se débrouiller uniquement en électrique dans la plupart des situations.

Et contrairement à la Volt qui ne pouvait être rechargée sur une borne rapide, le Ramcharger pourra regagner 80 km d’autonomie en 10 minutes sur une BRCC (borne de recharge à courant continu). Très pratique ça !

Conclusion
J’imagine que ce camion ne sera pas donné. (On n’a pas encore les prix.) Avec un moteur/générateur de 3.6 litres, deux moteurs électriques totalisant 663 chevaux et une batterie de 92 kWh, il coûtera probablement plus cher que le Ford F-150 Lightning.

Ma conclusion ? À tous ceux qui souhaitent se procurer une camionnette pleine grandeur (et qui ne font pas de remorquage sur de longues distances), oubliez le Ramcharger REx et attendez le Ram 1500 100 % électrique qui sortira lui aussi en 2025. Ou achetez dès cette année le Ford F-150 Lightning. Vous allez triper, j’en suis certain !

Par contre, pour ceux qui ont des craintes au niveau de l’autonomie, pour ceux qui veulent s’initier tout doucement à la conduite électrique ou enfin pour ceux qui doivent remorquer souvent et sur de longues distanfes, le Ramcharger REx 2025 sera pour vous comme un cadeau du ciel !

Site Internet du Ramcharger

Imprimer cet article

Besoin d’aide avec votre achat?

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi:

Nos partenaires