Conduite en HIVERContreverseVoitures électriquesVolt

Le recours collectif contre GM – explications

Un recours collectif est actuellement entrepris contre GM, relié à des allégations de fausses représentations sur le fonctionnement de la Chevrolet Volt. Quelques médias ont repris le titre, mais ont donné des explications superficielles sur le sujet. Voici donc un article présentant les faits en cause, selon le meilleur de nos connaissances.
Les représentations de GM:
GM a écrit dans sa brochure pour la Volt 2012 à la page 5: (Dont j’ai un exemplaire original)
——————————————————————————–
“Une voiture branchée”
Une prise électrique ordinaire de 120 Volts alimente à peu près tout, de votre ordinateur à votre tondeuse à gazon. Alors pourquoi pas votre voiture? Avec la toute nouvelle Chevrolet Volt, une bonne partie de l’énergie nécessaire à la conduite passe des carburants fossiles à l’électricité, source d’énergie plus propre et moins chère. En un mois, vous utilisez la même quantité d’énergie que consommerait un climatiseur central* Avec le cordon de 120 volts de série, vous pouvez charger votre Volt en dix heures environ. Et jusqu’où cette charge vous emmènerait-elle? Vous pouvez parcourir de 40 à 80 kilomètres** exclusivement au moyen de l’énergie électrique accumulée dans la batterie au lithium-ion innovatrice de la Volt. Voulez-vous aller plus loin? Avec la Volt, vous n’avez aucun souci à vous faire grâce au mode d’autonomie prolongée permis par la génératrice à essence. Cela paraît simple? Ça l’est avec la Volt.
* Selon des essais effectués par GM
** Suppose une batterie à pleine charge. L’autonomie de conduite réelle varie selon le terrain, la température et les habitudes de conduite. Les caractéristiques et les capacités en matière de performance du véhicule peuvent changer.
———————————————————————————
Ce qui est à la base de l’allégation de fausse représentation, c’est le «exclusivement» de la phrase «Vous pouvez parcourir de 40 à 80 kilomètres** exclusivement au moyen de l’énergie électrique accumulée dans la batterie au lithium-ion innovatrice de la Volt.»
GM n’a pas présenté lors de la vente, ou dans sa brochure explicative, que la Volt allait démarrer son moteur à essence lorsque la température extérieure tombe sous les -4° Celcius. Un message s’affiche alors sur le tableau de bord: “Moteur en fonction à cause de la température” ou “Engine running due to Temperature” (ERDTT). Ce démarrage, qui dure quelques minutes sert à aider à réchauffer l’habitacle. Mais est en pleine contradiction avec les prétentions de GM qui indique qu’on peut parcourir exclusivement de 40 à 80 km avec l’énergie électrique.
Mieux, dans les brochures pour les Volts 2013 et 2014, ces représentations aux clients, qui indiquent que l’on peut rouler EXCLUSIVEMENT à l’électricité tant qu’il y a de l’énergie dans la batterie continuent!
Sur le site web de GM, actuellement, http://www.gm.ca/gm/french/vehicles/chevrolet/volt/overview#technology
on y lit:
Recharge facile et abordable
Pour moins que le prix d’un café latte, vous pouvez effectuer la recharge de votre Volt et parcourir une distance allant jusqu’à 61 km sans essence.
Aucune mention de l’utilisation du moteur thermique par temps froid.
Dans la brochure de la Volt 2014:
https://www.gm.ca/media/vehicles/current/chevrolet/volt/2014_Volt_Brochure_FR.pdf
La Volt, c’est tout ce qu’une
voiture électrique peut être. Vous conduisez d’abord avec l’énergie
électrique pure puis une génératrice embarquée entre
imperceptiblement en fonction pour vous emmener encore plus loin
et:
Grâce à son aérodynamisme, elle peut parcourir de
40 à 80 kilomètres (4) en mode électrique sans
consommer une seule goutte de carburant.
(4) Suppose une batterie à pleine charge. L’autonomie
de conduite réelle varie selon le terrain, la température et les
habitudes de conduite. Les caractéristiques et les capacités en
matière de performances du véhicule peuvent changer.
La description technique, en anglais du comportement de ce cycle de chauffage est le suivant: At ambient temperatures of approximately 25° F (-4° C) or below, the ICE will operate to assist in warming the coolant used to warm the vehicle’s cabin. After the coolant temperature reaches approximately 150° F (65° C), the ICE will turn off and remain off (as long as the battery state of charge is sufficient) until the engine coolant temperature drops to approximately 104° F (40° C), at which time the ICE will restart. This function will continue as long as the ambient temperature is approximately 25° F (-4° C) or less while driving. After the ambient temperature rises above approximately 25° F (-4° C), the vehicle will resume normal electric operation (as long as the battery state of charge is sufficient).
En Français: «À une température ambiante de -4° C et moins, le moteur thermique sera démarré pour aider à réchauffer l’antigel utilisé pour le chauffage de l’habitacle. Après que l’antigel atteint 65° C, le moteur thermique est arrêté et reste arrêté (tant qu’il y a suffisamment d’énergie électrique dans la batterie) jusqu’à ce que la température de l’antigel diminue à 40° C, ce qui fait alors redémarrer le moteur thermique. Ce cycle se répète tant que la température ambiante est plus froide que -4° C en conduisant et que l’énergie électrique dans la batterie est suffisante.»
Pour les propriétaires de Volt qui effectuent de courts trajets, ils se retrouvent dans la situation frustrante que le moteur à essence est sollicité et consomme de l’essence, alors qu’il y a suffisamment d’énergie électrique disponible pour faire avancer la voiture et chauffer l’habitacle. Ces dépenses d’essence de 0,25 à 0,38 litres par cycle s’additionnent et peuvent augmenter significativement le montant d’argent dépensé, par rapport à une Volt qui fonctionnerait selon les représentations de GM. Selon l’initiateur de cette poursuite, M. Frédérick Duguay, il estime que ça lui coûte environ 390$ d’essence par année, montant qui n’était pas prévu dans ses calculs comparatifs avec un véhicule à essence. C’est donc 3900$ de plus pour les 10 ans pour lesquels il compte conserver sa Volt.
Il faut aussi savoir que cette situation frustrante a emmené des gens à effectuer une modification à leur Volt afin d’éviter le démarrage inutile du moteur thermique. Un article fort détaillé explique d’ailleurs comment effectuer cette modification:
http://roulezelectrique.com/recalibration-du-senseur-de-mesure-de-temperature-exterieure-de-la-volt/
Il est à noter cependant, que GM menace d’annuler la garantie du véhicule advenant la mise en place de cette modification. Il est d’ailleurs particulier que GM souhaite restreindre la garantie parce que des propriétaires font moins fonctionner leur moteur à essence qui est justement sous cette garantie!
L’action en recours collectif vise donc l’un et/ou l’autre des objectifs suivants:
1) Que GM reprogramme les ordinateurs de bord de manière à rendre le comportement des Volts tels que décrit dans les brochures et pamphlets publicitaires. Ainsi, quand il fait froid, une question pourrait alors être posée au conducteur demandant de confirmer s’il souhaite le cycle de réchauffage à l’aide du moteur thermique. C’est dans le très possible, car une question similaire est posée quand une maintenance du moteur est requise après 6 semaines de non fonctionnement.
2) À défaut de modifier de façon conforme à la publicité le comportement des Volts, que GM compense monétairement les propriétaires de Volts pour les montants d’essence supplémentaires qu’ils ont dû débourser par rapport aux représentations de GM.
3) L’action ne vise pas à attaquer ou nuire à l’industrie des voitures électriques. Elle vise simplement à obtenir une réparation ou compensation pour les représentations inexactes sur le comportement énergétique de la voiture par temps froid.
Par défaut, les propriétaires de Volt n’ont rien à faire pour participer au recours collectif.
Une procédure pour s’en dissocier sera publiée.
La Volt est extrêmement appréciée de ses propriétaires. Elle les soulage en grande partie de la dépendance du pétrole dans leurs déplacements et atteint toujours les plus hauts sommets de satisfaction. Le design du cycle de ERDTT est certainement le point le plus critiqué de cette voiture et pourrait certainement être amélioré.
Voilà! en espérant que cet article vous a permis de bien prendre connaissance de l’enjeu de cette poursuite en recours collectif.

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi

Nos partenaires