Électrification des TransportsL'opinion de Pierre Langlois

Le monorail à grande vitesse (MGV) : beaucoup plus que la vitesse!

Pierre Langlois, 
22 septembre 2015.
 
La semaine dernière, on apprenait formellement l’implication engagée d’un groupe de citoyens du Québec pour développer la technologie du monorail à grande vitesse (MGV) via une coopérative, la Coop MGV (www.mgv.coop). Voir l’article dans Metro
 
http://journalmetro.com/actualites/montreal/841294/une-cooperative-pour-un-projet-de-monorail/
 
et l’entrevue de Patrick Leclaire (président) avec Benoit Dutrizac de 98,5 FM
 
http://www.985fm.ca/lecteur/audio/un-projet-de-monorail-au-quebec-c-est-pour-biento-287031.mp3
 
Sur la page d’accueil du site de la Coop MGV, vous avez accès à une vidéo promotionnelle de haute qualité
 
https://www.youtube.com/watch?v=aGxbl2ZWbdg&feature=youtu.be.

image

Coop MGV a également réalisé un magazine corporatif très bien fait :

http://mgv.coop/wp-content/uploads/2015/09/Magazine-corporatif-3e-Edition.pdf.

image (1)

Certains membres de la nouvelle coopérative travaillaient initialement avec Jean-Paul Marchand de TrensQuébec qui, au début, faisait la promotion d’une coopérative et avait même rencontré Claude Béland à cet effet. Nicolas Falcimaigne du journal coopératif Ensemble avait même fait un reportage télévisuel de cette rencontre (voir : https://www.youtube.com/watch?v=d8WqdztwOqA).

Mais lorsque M. Marchand a laissé tomber l’approche coopérative, ceux qui y croyaient du fond du cœur ont décidé de poursuivre dans cette direction et ont fondé Coop MGV.

Les deux grands avantages de la formule coopérative sont :

–      la possibilité d’impliquer massivement et de façon active la population pour aller chercher son appui (la part sociale n’est que de 20$);

–      la garantie que l’entreprise ne sera pas vendue ou cédée à des intérêts étrangers.

Coop MGV est une entreprise très bien structurée, avec une charte, un conseil d’administration et des personnes qualifiées qui remplissent les postes de direction (président, vice-président, trésorier, http://mgv.coop/cooperative/notre-equipe/). Ils fonctionnent de façon démocratique, en collégialité et avec transparence.

Je ne fais pas partie de l’équipe, mais je connais bien certains d’entre eux et je suis devenu membre, comme chacun de vous pouvez le devenir vous-même en investissant un gros 20 $ (http://mgv.coop/devenez-membre/).

Il y a déjà plusieurs années qu’on entend parler du MGV. En fait, j’ai été le premier à présenter publiquement ce concept de monorail à grande vitesse suspendu imaginé par Pierre Couture (l’inventeur du moteur-roue d’Hydro-Québec) dans mon livre Rouler sans pétrole en 2008 (Éditions MultiMondes).

Toutefois, la majorité des gens ne réalisent pas que le MGV offre beaucoup plus que de la haute vitesse. Cette technologie constitue littéralement un changement de paradigme pour les transports routiers.

Beaucoup plus que la vitesse

Bien que l’aspect grande vitesse (250 km/h) du MGV soit un atout majeur, puisqu’il permet de « Redéfinir l’espace-temps » (slogan de Coop MGV), le MGV a bien d’autres avantages au moins aussi importants et souvent négligés, voire ignorés. 

C’est ce qui fait que certaines personnes potentiellement mal informées de toutes les possibilités du MGV prétendent toujours qu’un train à grande vitesse serait mieux, bien que la majorité de la population trouve le projet de MGV génial, surtout après avoir vu le reportage de l’émission Découverte sur le sujet (voir : https://www.youtube.com/watch?v=01aWsiFGsqM).

François Cardinal, journaliste à La Presse, est de ceux qui trouvent le projet de MGV farfelu. Suite à la conférence de presse de la Coop MGV la semaine dernière, il a écrit un article dénigrant sur le MGV, en disant qu’un tel monorail défigurerait le paysage et qu’il n’est pas réaliste par rapport à un train à grande vitesse (voir : http://plus.lapresse.ca/screens/0c27b006-ab27-4e93-9302-e10798f46285|_0.html).

Peut-être M. Cardinal a-t-il sous-estimé les points que je vais soulever dans ce qui suit (pour des raisons de compacité je n’ai mis que les titres des sections, pour le texte complet avec des illustrations supplémentaires téléchargez le document pdf ci-après).

Trois fois moins cher

Une très grande flexibilité

À l’heure même dans les tempêtes de neige

Intégrer les régions

Un réseau qui dessert 85 % de la population du Québec

Une réduction importante des voitures personnelles

Un impact majeur sur notre économie

Télécharger le document pdf avec le texte intégral et les illustrations supplémentaires ici :

http://roulezelectrique.com/wp-content/uploads/2015/09/Coop-MGV-RoulezÉlectrique-sept2015.pdf.

Conclusion

Ceux qui m’ont suivi jusqu’ici comprennent désormais que le MGV c’est beaucoup plus que la vitesse. C’est un changement de paradigme magistral des transports interurbains et un potentiel extraordinaire pour notre économie.

Outre la grande vitesse à un coût bien moindre qu’un TGV, c’est la fantastique possibilité de desservir 85 % de la population du Québec, incluant les régions, qui rend ce transport collectif électrique interurbain si attrayant et en fait un projet rassembleur. Surtout que le MGV n’est pas perturbé par des chutes de neige abondantes qu’on retrouve au Québec et qu’il respectera ses horaires même en hiver. On ne peut en dire autant d’un TGV.

Enfin, le MGV avec service de minibus électriques aux gares offre un fort potentiel pour réduire de beaucoup les véhicules personnels. En admettant que le réseau de MGV incite 25 % des conducteurs à abandonner leur véhicule personnel, on pourrait éviter ainsi une fuite de capitaux du Québec de l’ordre de 4 milliards $ par année pour acheter, à l’extérieur de notre territoire, ces véhicules et le pétrole qu’ils consomment. Ce faisant, on renforcerait du même coup notre industrie déjà forte de fabrication de véhicules pour les transports collectifs et notre industrie des structures d’acier.

Merci à Pierre Couture pour avoir si brillamment conçu le MGV supendu à moteurs-roues! Et souhaitons bonne chance à la nouvelle coopérative Coop MGV (www.mgv.coop).

Pour ceux qui persistent à dire qu’un réseau de MGV serait inesthétique, je suis sûr qu’à la lueur des nouveaux pylône d’Hydro-Québec, beaucoup plus jolis, il y a moyen d’optimiser cet aspect pour le MGV, en attendant qu’on invente l’antigravité…

____________________________________________________________________________________________________________________
Cliquez sur l’image ci-dessous si vous souhaitez obtenir de l’information sur les conférences offertes par Pierre Langlois : 
Conf annonce (1)

Imprimer cet article

Besoin d’aide avec votre achat?

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous n’avez toujours pas de borne à votre domicile?

Vous aimerez aussi:

Nos partenaires