Et le « strip-tease » de la Volt 2016 se poursuit