La SIM-CEL, une voiture japonaise à 4 moteurs-roues – le commentaire de Pierre Langlois