Chronique de Richard Lemelin

Plateformes électorales – Bloc Québécois : une loi VZE canadienne

En cette saison électorale, voici maintenant une analyse des principales promesses touchant l’électrification des transports du Bloc Québécois.
La plateforme électorale du Bloc Québécois est disponible en ligne. Les points pertinents sont les #28 et #29, en page 12 du document :

  • #28 Électrification des transports
    • Nous souhaitons reconduire le programme actuel en ajoutant :
      • Des rabais supplémentaires pour les ménages à plus faibles revenus;
      • Des rabais supplémentaires lorsque l’achat d’un véhicule écologique retire de nos routes un
        véhicule particulièrement polluant;
      • Des incitatifs à l’achat [et à ?] la recherche dans les véhicules lourds et commerciaux;
      • Le remplacement complet de la flotte de véhicules fédéraux pour des véhicules verts.
  • #29 Une Loi émission zéro
    • Une des barrières à l’achat de véhicules électriques est le manque de ces voitures offertes par les
      concessionnaires automobiles. Pour abattre cette barrière, la Californie a adopté une loi émission
      zéro qui a eu des résultats spectaculaires. Sachant que c’est au Québec qu’il se vend le plus de véhicules électriques au Canada (50% du total), ce sera dans notre intérêt.
      Le Bloc Québécois déposera un projet de loi émission zéro, qui obligera chaque manufacturier à
      vendre un minimum de voitures à zéro émission en fonction du nombre de voitures à essence vendues.

Analyse
Curieusement, il semble qu’une loi émission zéro (#29) soit considérée comme un élément distinct du point #28 intitulé Électrification des transports. Le but d’une telle loi émission zéro n’est-il pas de soutenir l’électrification des transports ?
Soulignons ici que les incitatifs et la loi émission zéro constituent l’essentiel des promesses en termes d’électrification des transports. Aucune promesse pour les infrastructures, comme par exemple des bornes de recharge. Cela pourra créer une amplification du déséquilibre de l’écosystème que nous vivons actuellement avec l’arrivée des incitatifs fédéraux de puis mai 2019.
Notons qu’aucune promesse n’est chiffrée, ni ciblée dans le temps.
Une loi émission au Canada sera sans doute dans l’intérêt des provinces qui n’en ont pas déjà une. Or le Québec a déjà une telle loi, nommée Véhicule Zéro Émission (VZE). Contrairement à l’affirmation “ce sera dans notre intérêt“, je dirais plutôt que ce sera dans l’intérêt du ROC (Rest of Canada).
 

Imprimer cet article

Besoin d’aide avec votre achat?

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous n’avez toujours pas de borne à votre domicile?

Vous aimerez aussi:

Nos partenaires