Jacques Duval fait le doigt d’honneur aux pétrolières