L’enthousiasme populaire pour les voitures électriques se refroidit