Voitures électriques

Dégivrer, réchauffer et optimiser la consommation d’énergie de sa voiture en conditions hivernales

chaufferette-pyroil2 – Utiliser un radiateur d’habitacle électrique 
Dans un second temps, il est possible d’utiliser un radiateur ( chaufferette ) électrique afin de réchauffer son habitacle ou encore de l’utiliser pour dégivrer son pare-brise avant le démarrage. Cela permet donc de remplacer en partie le démarreur à distance à condition d’avoir une prise de courant 110V dans les environs. On ne peut donc pas l’utiliser si on gare sa voiture dans la rue ou encore lorsqu’on va faire nos emplettes au centre commercial. Il ne s’agit donc pas d’une solution de remplacement à proprement parlé au traditionnel démarreur à distance. Sans compter que l’installation peut poser problème. Dans mon cas, j’utilise un radiateur de marque Pyroil de 900W depuis 2 ans. On peut se le procurer au coût de 69,99$ chez Canadian Tire.
prius_branchee3 – Utiliser un chauffe-moteur
On peut également utiliser un chauffe-moteur afin d’obtenir de la chaleur plus rapidement de la part de la chaufferette du véhicule tout en économisant du carburant. Une étude de CAA-Québec, menée en collaboration avec l’Agence de l’efficacité énergétique du Québec en 2009, a démontré qu’un chauffe-moteur permet à l’habitacle d’un véhicule de se réchauffer jusqu’à 40 % plus rapidement que celui d’un autre véhicule non branché, par une température moyenne de -10 °C. Des économies de carburant allant jusqu’à 15 % et même plus seraient possibles pour une voiture qui parcourt moins de 20 km.   Une voiture ainsi branchée émettrait au démarrage 15 fois moins d’hydrocarbures, 6 fois moins de monoxyde de carbone et 4 fois moins d’oxyde d’azote que si elle n’était pas munie d’un chauffe-moteur, comme l’auraient prouvé les tests effectués sur dynamomètre en laboratoire. On suggère de brancher le chauffe-moteur durant une période de 3 heures avant le démarrage.

Dans le cas d’une hybride rechargeable, comme la Toyota Prius branchable, l’utilisation d’un chauffe-moteur lui permettra également de passer en mode entièrement électrique plus rapidement. Il semblerait que la voiture puisse rouler en mode entièrement électrique lorsque la température du liquide de refroidissement atteint 54 degrés C . Le moteur thermique s’éteint alors afin de laisser place au moteur électrique ( il se remettra toutefois en fonction si la puissance requise par l’accélérateur ne peut être fournie par le moteur électrique ou encore si le chauffage est mis en marche).
Si votre voiture  ne vous permet pas de connaitre la température du liquide de refroidissement de votre véhicule, et que vous possédez un GPS Garmin compatible , il est possible de vous procurer un module nommé EcoRoute HD qui se branche sur le port OBD de votre voiture et qui transmet en temps réel à votre GPS cette information ainsi que d’autres informations utiles comme votre consommation d’essence. La compagnie Linear Logic fabrique également ce type d’outil de diagnostic en temps réel dans sa gamme de produits Scan Gauge.
4 – Regrouper ses sorties

Consommation d'essence de la Toyota Prius en hiver
Exemple de la consommation d’essence de la Toyota Prius 2007 lors d’un parcours de 5 kilomètres par une température de -10 degrés Celsius
Comme la mise en température des moteurs à combustion prend du temps et fait augmenter drastiquement la consommation d’essence, il est bon de planifier ses sorties afin de les regrouper et ainsi éviter au moteur d’avoir à se remettre en température à chaque fois. Même une voiture hybride comme la Toyota Prius de 2ième génération ( année 2004-2009 ), qui consomme normalement environ 5.5 litres/100 km en hiver,  consommera plus de 10 litres/100 sur les premiers kilomètres. Et ce chiffre est certainement inférieur à celui d’une voiture non hybride car le moteur électrique de la Prius vient appuyer le moteur à combustion durant sa phase de réchauffement.
Les voitures entièrement électriques ont un grand avantage à ce chapitre. Elles consomment la même quantité d’électricité au kilomètre, sur toute la distance du trajet ( si les conditions climatiques et routières demeurent les mêmes bien entendu ).

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi

Nos partenaires