Réfléchissons dès maintenant à l’ère post-rabais.