Voitures électriques

J’ai essayé la toute nouvelle MINI 100% électrique !

Voici ma Spark EV.

Vous le savez, je roule en Spark électrique et j’habite Val-David dans les Laurentides. Dans mon coin, la plupart des concessionnaires automobiles sont regroupés à Saint-Agathe-des-Monts située à 7 km de chez moi.

Jusqu’à tout récemment, on pouvait acheter à peu près toutes les marques de voitures à Sainte-Agathe à part BMW-MINI. Mais l’an dernier, des bulldozers ont commencé à faire du terrassement à l’entrée de l’autoroute 15, près du Saint-Hubert BBQ. Ça été long, je me demandais bien ce qu’ils allaient construire là. Et puis, un bon matin, j’ai vu une grosse enseigne annonçant l’arrivée d’un concessionnaire BMW-MINI.

Auparavant, les amoureux de ces deux marques, peu importe où ils habitaient dans les Laurentides, devaient se rendre à Blainville ou à Laval pour l’achat et l’entretien de leur X3 ou de leur Mini Cooper.

Sacré Mini !
La Mini… S’il y a une voiture qui m’a fait rêver dans ma jeunesse, c’est bien celle-là ! Amoureux des voitures japonaises et européennes qui se démarquaient, j’ai toujours eu un faible pour la Mini.

Moi et ma Mini en 1983.

Au début des années 80, j’ai fini par m’en acheter une. Elle appartenait à mon ami André Chollet (aujourd’hui chirurgien à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, il en avait pris soin comme un maniaque, vous savez comment sont les chirurgiens !). Elle avait 4 ans je crois, mais j’avais l’impression d’avoir acheté une voiture neuve.

Comme j’ai aimé cette voiture ! Je l’ai conservée quelques années, puis mon premier fils est né et la Mini a été remplacée par une Subaru familiale.

Disparition, puis retour
Cette Mini (qu’on appelle aujourd’hui la Mini originale) a cessé d’être vendue au Canada en 1981, puis elle est revenue vingt ans plus tard modernisée, plus grosse et en lettres capitales : MINI. Quand j’ai vu ce nouveau modèle pour la première fois, j’ai capoté !

Je m’en rappelle encore, je faisais du vélo avec ma blonde et qu’est-ce que j’aperçois ? La nouvelle MINI garée devant moi. Rouge et blanche. Je pense que j’ai passé 10 minutes à l’examiner !

La nouvelle MINI en 2001.

Mais bon, quand on a une famille, ce n’est pas trop le genre de voiture à posséder ! Toutefois, je peux vous assurer que si mon style de vie avait cadré avec ce genre de voiture, c’est sûr et certain que je m’en serais acheté une.

Les années ont passé et quand j’ai décidé de m’acheter une voiture secondaire à mon goût à l’été 2017, je n’ai pas choisi la MINI pour la simple et bonne raison que je suis tombé en amour avec les voitures électriques (en conduisant une Volt) et que j’ai découvert le mois suivant la Spark EV.

Une belle surprise
Ai-je besoin de vous dire que lorsque j’ai su qu’on allait mettre sur le marché une Mini électrique en 2020, ça m’a beaucoup intéressé. Et dès que le concessionnaire MINI Sainte-Agathe a ouvert ses portes, je suis allé voir s’il avait commencé à en recevoir.

« Non, pas encore , m’a dit le vendeur. L’arrivée a été retardée à cause de la covid. » Guillaume Fortin m’a toutefois promis qu’il allait communiquer avec moi dès qu’il allait en avoir une à me faire essayer. Finalement, début juillet, j’ai reçu un email de lui m’annonçant qu’une Mini électrique m’attendait !

Photo de droite : un peu plus et je la grimpais sur ma terrasse !
Que voulez-vous, j’aime les Mini !

MINI Cooper SE
Je suis allé chercher la voiture avec ma femme et j’ai pu la garder toute la journée pour la réalisation de cette petite chronique. Oh que j’ai aimé ça ! J’avais déjà conduit une MINI à essence il y a 10 ans et j’avais adoré, mais conduire une MINI Cooper SE, c’est encore mieux ! Le plaisir est à son max pour la simple et bonne raison qu’elle est électrique !

De plus, sachez que la MINI d’aujourd’hui est beaucoup plus spacieuse et confortable que la MINI de 2001 que j’avais vue en bicyclette. En fait, il y a eu trois générations de MINI, la première en 2001, la deuxième de 2007 et la troisième en 2014. (Certains disent qu’elle s’est embourgeoisée avec le temps, moi je dirais plutôt qu’elle est devenue plus accessible.)

Aujourd’hui, se promener en Mini, c’est un peu comme se promener dans une petite BMW au look éclaté. D’ailleurs, la tenue de route et le côté sportif ressemblent beaucoup aux voitures BMW. Durant ma journée en Mini, je suis allé à Tremblant chercher les nouvelles lunettes de ma blonde et j’ai pu tester la voiture : je n’en suis pas revenu ! On est bien dans cette voiture-là, c’est pas possible ! C’est grand, c’est confortable, tout est à la portée de la main et la tenue de route est incroyable. Et que dire du moteur, c’est une bombe silencieuse avec une pédale ultra-sensible (en mode Sport).

À un moment donné, sur la 117, j’ai poussé un peu la machine. En un rien de temps j’étais à 140 km/h et c’est fou car j’avais l’impression de rouler à 100 ! Et que dire de sa facilité à prendre les courbes, je vous jure qu’on s’approche dangereusement d’une Tesla Model 3 !

MINI Copper SE 2021. Zéro pot d’échappement.

Choisissez l’électrique
C’est vrai toutefois que la Mini n’est pas pour tout le monde et que si vous recherchez une voiture pratique avec un grand coffre et de la place pour quatre adultes, vous n’êtes pas à la bonne enseigne. Mais si vous êtes un passionné de Mini comme moi et que vous songez à vous en acheter une un jour, optez pour la Cooper SE, je vous jure que c’est le meilleur choix que vous pouvez faire !

Certains vont me dire qu’elle a peu d’autonomie avec ses 177 km (c’est-à-dire environ 220 km en été et 120 km en hiver). Sachez que ma Spark EV possède moins que ça et ça ne me cause aucun problème. C’est que dans la vie de tous les jours, c’est rare qu’on roule plus de 100 kilomètres. Et comme on branche sa voiture tous les soirs, on a une batterie pleine tous les matins !

Sachez également que lorsqu’on décide d’aller loin, de s’arrêter une fois 40 minutes (avec une batterie de 60 kWh) ou deux fois 20 minutes (avec une batterie de 30 kWh), ça ne fait pas une si grande différence. Ça fait deux petites pauses plutôt qu’une grande !

Cela dit, si vous faites régulièrement 200 ou 250 kilomètres dans une seule journée et que vous êtes une personne pressée, oubliez cette voiture !!!

D’autres vont me dire qu’elle est chère (40 000$). Là encore, je ne suis pas d’accord. C’est vrai qu’avec le même niveau de finition, elle revient à environ 13 000 $ plus cher que le modèle à essence, mais comme il y a une subvention de 13 000 $, ça revient quasiment au même prix !

Et n’oubliez pas que vous allez sauver entre 1 000 et 2 000 $ d’essence par année ! Calculez l’économie d’essence et l’économie sur l’entretien sur une période de 10 ans et vous allez découvrir que cette Mini est carrément une aubaine !

BMW i3 2020 entièrement électrique.

Enfin, certains hésitent parce qu’ils craignent que la technologie ne soit pas encore au point. Une fois de plus, je ne suis pas d’accord ! Premièrement, BMW s’est pratiqué en masse avec une première Mini électrique (la Mini E) lancée en 2001 en Californie. Ensuite, ils ont lancé la i3 en 2013. Et aujourd’hui, toute la technologie électrique de la Cooper SE provient de la BMW i3.

Et pour clore le sujet à propos de la fiabilité des véhicules électriques, je peux vous dire que toutes les voitures électriques ont tendance à être beaucoup plus fiables que les voitures à essence et à s’user beaucoup moins rapidement. Tous les experts l’affirment !

(Ma Spark a six ans et elle a encore l’air d’une neuve ! La seule chose que j’ai changée jusqu’à maintenant, ce sont les link avant (biellettes stabilisatrices) le mois dernier. Et ce n’est pas à cause de la voiture, mais de nos belles routes au Québec ! Les freins ? Je roule toujours avec les freins d’origine.)

J’ai donc l’impression qu’acheter une Mini électrique cette année constitue un bien meilleur investissement qu’acheter une Mini à essence. Et je suis convaincu que ces MINI-là vont rester sur nos routes 15, 20 ans.

Les batteries ne dureront pas 15, 20 ans, vous dites ? Qu’à cela ne tienne, il suffira de les changer et ces dernières seront sans doute bien moins chères et bien plus performantes en 2035 qu’aujourd’hui. (Et on repart pour un autre 150 000 km !)

En conclusion, la MINI Cooper SE n’est peut-être pas le VÉ (véhicule électrique) le plus pratique ni celui qui possède le plus d’autonomie, mais c’est définitivement le plus amusant du lot ! (Si on oublie la Tesla Model 3 bien entendu, mais ce n’est pas le même prix !)

Remerciements : MINI Saint-Agathe et le conseiller aux ventes Guillaume Fortin
Site officiel de la MINI Cooper SE

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi

Nos partenaires