Voitures électriques

Est-ce que l’IONIQ 5 est meilleure que ma Bolt EUV ? (Suite et fin)

Je viens de passer quelques jours avec une Ioniq 5, toute équipée. Où est ma Bolt EUV ? Je l’ai laissé à la station Roulez Électrique de Sylvain Juteau, mon patron et sans doute le plus grand passionné de voitures électriques du Québec (avec Daniel Breton) !

Roulez Électrique est à la fois un magasin (réel et en ligne) de bornes domestiques et une station de recharge située à mi-chemin entre Montréal et Québec. D’ailleurs, cet automne, Sylvain a fait installer quatre nouvelles bornes rapides (BRCC) sur son terrain.

Voici l’endroit où j’ai laissé ma Bolt EUV.

Je suis donc allé chercher ma voiture d’essai à Trois-Rivières, je l’ai ramenée chez moi à Val-David et je m’en suis servi pendant quelques jours comme si c’était ma propre voiture. Je suis allé faire du patin à glace à Saint-Sauveur, du ski de fond à Val-Morin, je suis allé voir des amis, j’ai fait mes courses, etc.

Définitivement, l’Ioniq 5 est plus douce et plus confortable que ma Bolt EUV. J’en ai eu l’impression définitive en roulant sur le chemin qui relie ma maison à mon village, chemin que j’emprunte tous les jours. Ce n’est pas une grosse différence, mais elle est là quand même. Même ma femme l’a remarqué.

Faut dire que l’Ioniq 5 a des roues énormes ! Ça doit aider à passer par-dessus tous les trous ! (Rires !) J’en profite d’ailleurs pour dire que certains chroniqueurs ont dit à tort que cette voiture portait sans doute plus dure en version haut de gamme (avec des roues de 20 pouces au lieu de 19 pouces).

Je ne suis pas d’accord. J’ai regardé les flancs des pneus de ma Ioniq « haut de gamme » et ils ne sont pas minces du tout. Ça n’a rien à voir avec les Honda Civic « tunées » qui se retrouvent avec des flancs minces comme des élastiques lorsqu’ils chaussent des pneus de 20 pouces ! (C’est que la roue d’origine d’une Civic est de 16 pouces alors que celle de l’Ioniq est de 19 pouces !) 

Deux roues de 20 pouces. À gauche sur une Civic, à droite sur l’Ioniq 5.

Propulsion ou traction intégrale, petite ou grosse batterie ?
J’ai écrit dans ma chronique précédente que j’avais failli m’acheter une Ioniq 5. J’avais même donné un dépôt de 500 $. Quelle version avais-je réservée ?

Vous me connaissez, j’avais choisi la Prefered à propulsion et petite batterie. Et je conseille toujours ce choix, même si je viens de passer quelques jours avec le modèle Ultimate. (Je viens d’examiner ce qu’on offre avec la Prefered et c’est bien correct.)

On dirait que c’est la mode avec les électriques de prendre toujours une version très équipée. Peut-être de peur de le regretter ? Moi en tous cas, je ne suis pas d’accord avec ce raisonnement. Vivement être capable d’être heureux sans toujours avoir le nec plus ultra.

Et pour la Ioniq, je vous jure que la petite  batterie offrant 354 km d’autonomie est bien suffisante. Et puis, n’oubliez pas qu’avec une batterie plus légère, vous allez consommer moins d’électricité.  Et ne croyez pas que vous allez passer moins de temps aux bornes rapides, c’est le contraire ! Plus la batterie est petite et plus elle se recharge vite ! Moi j’aime mieux m’arrêter un peu plus souvent et rester moins longtemps.

Et pour ce qui est de choisir RWD ou AWD, si vous ne possédez pas un chalet reculé à la campagne, je vous jure que vous allez très bien vous débrouiller avec une propulsion électrique en hiver. C’est ce que mon gars Simon possède depuis trois ans (une Tesla à propulsion) et il est entièrement satisfait.

Moi, en tous cas, quand j’ai acheté ma Bolt EUV, j’ai choisi la version la moins chère, la version de base et je suis très content de mon achat. Je ne le regrette pas une seconde. Je trouve que les voitures sont bien assez chères comme ça !

Mais cela étant dit, si vous avez les sous, pourquoi pas ? N’oubliez pas toutefois de considérer la somme totale et pas le montant mensuel !

Maintenant que l’Ioniq 5 est lancée, on oublie le Kona EV ?
Pas du tout ! Ce sont deux bons VÉ fabriqués par Hyundai. Bien sûr, le Kona est moins évolué techniquement que l’Ioniq 5, mais c’est un produit éprouvé avec de bien belles qualités. (Et c’est une traction.)

Moi, à chaque fois que j’ai essayé le Kona tout électrique, je l’ai adoré. Et si je l’ai éliminé de ma liste au moment d’acheter mon deuxième VÉ, c’est uniquement parce que je le trouvais un peu trop petit pour transporter quatre adultes, faire du camping ou mettre un de mes canots sur le toit. (Et puis j’ai déjà une voiture plus petite, ma Spark EV.)

Regardez ci-dessous la différence de taille entre le Hyundai Kona et l’Ioniq 5. (Photo prise à mon village de Val-David.)

Comme vous pouvez constater, le Kona est pas mal plus petit !

Kona ou Ioniq ? Si vous pouvez vous contenter d’un petit véhicule de la grosseur du Kona, allez-y sans hésiter, mais si vous avez une famille, si vous avez besoin d’espace, si la technologie dernier cri est importante pour vous et si vous pensez faire des « road trip » aux États-Unis, c’est sûr que l’Ioniq 5 vous conviendra davantage.

En effet, s’il y a quelque chose que je peux affirmer sans me tromper, c’est que l’Ioniq 5, avec sa taille et sa technologie de pointe est une grande routière et qu’elle conviendra parfaitement à ceux qui font souvent de longues distances.

Par contre, pour une personne qui sort souvent pour faire toutes sortes de petites commissions et qui se stationne souvent, c’est sûr que le Kona est plus pratique à utiliser.

Ioniq et verglas
Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les poignées de porte de l’Ioniq 5 ressemblent un peu à celles des Tesla, sauf qu’elles ne risquent pas de bloquer l’hiver étant donné qu’elles se soulèvent automatiquement lorsque la voiture est à l’arrêt.

J’ai trouvé ça bien pratique quand j’ai vu ça, sauf qu’après un épisode de verglas à Val-David, je me suis rendu compte que ça crée un problème inverse ! Je suis entré sans problème, mais les poignées refusaient de se rabattre une fois parti ! (Rires !)

Mais ça n’empêchait pas les portes de bien fermer. C’était juste moins joli et ça s’est résorbé tout seul le lendemain…

Un drôle de truc s’est également produit après cette chute de verglas. Je recule la voiture de mon entrée de garage. J’arrive dans la rue. J’enclenche la marche avant. L’Ioniq refuse de partir. La raison ? Elle me dit qu’il y a un objet devant la voiture. Je vais voir, il n’y a rien.

J’essaie à nouveau de démarrer. Impossible. Vous savez ce que c’était ? Un petit glaçon devant la caméra avant ! J’ai enlevé le glaçon et j’ai enfin pu démarrer !!!

Encore une fois, ce ne sont que des petits détails cocasses liés à la technologie d’aujourd’hui. On ne s’énerve pas avec ça.

Retour à Trois-Rivières
Après quatre jours, j’ai retourné ma voiture d’essai. Un autre 204 kilomètres tout en douceur. J’ai mis le « cruise » à la même vitesse que ceux qui roulaient vite (115 km/h). Ma consommation a été de 26 kWh/100 km avec une température de -15 C°.

Finalement, je peux vous dire que l’Ioniq 5 est une excellente voiture bien conçue et bien construite. Et comme c’est du Hyundai et qu’ils n’en sont pas à leur première voiture électrique, ils ont toute ma confiance.

J’ai laissé l’Ioniq à la Station Électrique et je suis revenu chez moi avec ma Bolt EUV. Je tiens à dire qu’elle roule très bien ma Bolt EUV ! J’avais aucunement l’impression de revenir dans une voiture de qualité inférieure. Un peu moins confortable peut-être, un peu moins silencieuse, mais à peine.

30 km avant d’arriver chez moi, en passant devant la Porte de Nord, j’ai décidé de m’arrêter pour tester les bornes 125 kW avec ma Bolt EUV. Ma batterie était à 10 % seulement (car j’étais à 80 % au départ). Avec l’Ioniq, au même endroit, j’avais obtenu 44 kW quatre jours auparavant. J’étais curieux de voir combien j’allais avoir avec ma Bolt avec laquelle je venais de faire 170 km à – 15 C°. Je m’attendais à un piètre résultat à cause du froid. Eh bien, j’ai eu 50 kW !

Je me suis dit : « ça ne va pas durer ». Surprise, je suis resté 10 minutes et j’avais toujours 50 kW. Quand j’ai appuyé sur STOP, la borne a dit que j’étais passé de 10 à 20 % et que j’avais reçu 6,5 kWh. 

C’est vraiment surprenant, car avec l’Ioniq, j’avais parcouru la même distance avec une température plus chaude et j’avais eu 44 kW. (Mais ma batterie était à 50 %.)

Ce que j’en pense ? Il faut faire beaucoup de tests pour avoir une idée claire, car il y a énormément de paramètres qui jouent sur la vitesse de recharge. Et puis, je ne suis pas resté longtemps à la borne. Généralement, on souhaite connaitre le temps de recharge de 10 à 80 %. Moi je ne suis resté que dix minutes.

Sauf que moi j’aime ça faire des petites recharges de 10 ou 15 minutes, car souvent il ne nous manque que quelques dizaines de kilomètres pour se rendre à destination. Sachant que notre voiture va passer la nuit sur une borne 240 volts, il est inutile de se recharger jusqu’à 80 % ou davantage.

Bon, bon, j’avoue que ceux qui n’ont jamais possédé de voitures électriques doivent avoir de la misère à me suivre ! Mes derniers paragraphes s’adressent davantage à des gens qui s’y connaissent un peu. Désolé.

Mais ne vous inquiétez chers novices, tout est beau avec l’Ioniq 5 et je suis certain qu’elle va très bien performer dans l’ensemble et qu’elle va même battre des records en été.

Conclusion
J’arrive maintenant à ma conclusion et à la fameuse question : est-ce que l’IONIQ 5 est meilleure que ma Bolt EUV ? Eh bien, voici ma réponse : c’est non et je suis soulagé. Car depuis que j’avais vu cette Ioniq en vrai, j’avais parfois des remords. Là, j’en ai plus.

Je tiens à être bien clair toutefois, l’Ioniq 5 est une superbe voiture, il n’y a pas de doute, sauf la Bolt EUV me convient mieux. Il y a plein de raisons, dont le fait qu’elle me ressemble davantage.

De toute façon, vous savez comme moi qu’il n’y a pas qu’une seule voiture électrique qui soit bonne. Chaque modèle possède ses forces. L’important étant de choisir le VÉ qui répond à vos besoins et à votre budget. Par exemple l’Ioniq peut remorquer, mais pas la Bolt. Pour certains, ça a de l’importance, pour d’autres non.

Moi j’aime ma Bolt EUV pour son look, sa taille, ses options en version de base et son prix sympathique. Et puis, j’ai beau avoir adoré le confort et l’espace de l’Ioniq 5, je continue à penser que pour « virailler » autour de chez soi, y’a rien de mieux qu’une Bolt !

Bref, je suis content. J’ai adoré l’Ioniq, mais mes doutes se sont dissipés. La Bolt est vraiment la voiture qui me convient le mieux. Et puis, on voit maintenant la lumière au bout du tunnel concernant le rappel de batteries. Les ventes vont reprendre. Il était temps !

Vous attendez une Ioniq ? Super bon choix, vous ne le regretterez pas. Vous attendez une Bolt ? Ne désespérez pas, la pause a été longue, mais elle est maintenant derrière nous.

De toute façon, je sais que bien des gens attendent leur futur véhicule électrique, peu importe le modèle ! C’est parfois long, mais ne désespérez pas ! L’avenir est électrique et bientôt on aura tous notre VÉ !

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi

Nos partenaires