ActualitésTeslaVoitures électriques

EN ATTENDANT LE MODEL 3

Le goût du changement est le propre de tout fanatique de l’automobile, ce qui est mon cas depuis pas moins de 50 ans. Cela, pour vous dire que je me sens de plus en plus attiré vers autre chose que la Tesla Model S. Comme plusieurs d’entre vous, mon nom apparaît sur la liste des futurs propriétaires du Model 3, mais l’attente est un peu  longue à mon goût surtout que j’ai appris que ce sont les gens de la côte ouest des États-Unis qui bénéficieront des premières livraisons. On parle donc de 2019, en même temps que l’ouverture du nouveau Pont Champlain. C’est long.

 À mon âge, on commence à manquer de patience. Certes, il y a  la Bolt qui pourrait me garder dans les rangs, mais parmi les voitures qui me trotte en tête entre le raisonnable et la folie pure, il y a le coupé Mercedes de série E, une Ferrari d’ occasion (GT avec le V12) , une Porsche 911, une Volkswagen Jetta GLI (j’ai bien parlé de raisonnable), une MaseratI Coupé,) une Aston Martin Vantage, le dernier coupé Lexus sans sa calandre, une Lexus CT h (vous avez bien lu),une Alfa Giulia ( avec garantie à vie), une Cadillac ATS V, une Jaguar Type F et une Maclaren (la moins chère.) Ma conscience me dit « garde ta Tesla)

Ben du magasinage en vue. Je vous tiens au courant.

SÉJOUR ÉCOURTÉ AU COSTA RICA

En terminant, si vous vous demandez pourquoi je me suis fait rare au cours des dernières semaines, quelques explications s’imposent.

 Je rentre à peine de ce qui devait être 15 jours de farniente au soleil du Costa Rica. Or, plutôt que de jouir de la plage et de me lancer à la découverte des nombreux attraits de la forêt tropicale, votre serviteur a plutôt visité l’hôpital de Liberia où je me suis fait dire que je souffrais d’un sérieux épisode de déshydratation requérant mon admission au dit hôpital pour au moins une nuit.

D’abord, un mot sur le personnel archi courtois dont un médecin et 2 infirmières qui m’ont traité comme si j’étais le seul patient de l’institution.  Quel contraste avec le Québec.

On a diagnostiqué chez moi une déshydratation sévère qui m’a privé de toute énergie, une situation combinée à une gastro-entérite. Rien de très rigolo.  Disons que les 5 heures passées dans un semblant d’avion de la filiale Rouge d’Air Canada n’ont  pas aidé, compte tenu de l’absence de la plus élémentaire forme de confort. SVP, évitez cette compagnie prétendue bon marché.

Malgré 5 ou 6 solutés, mon état de santé demeurait très inquiétant, au point où j’ai décidé de rentrer au Québec. J’y retournerai c’est certain, mais pas avec Air Canada. Si vous planifiez le même type de voyage, assurez-vous de boire des tonnes d’eau en arrivant sur place. Sans cela, vous aurez à peine l’énergie pour signer votre nom.

 


Commanditaire qui a rendu cette chronique possible :
Bourgeois_Logo complet-300px

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi

Nos partenaires