ActualitésÉlectrification des TransportsPolitiqueVoitures électriques

Trump, environnement et électrification des transports : Danger!!!!

L’élection de Donald Trump comme président des États-Unis aura des impacts planétaires sérieux à de nombreux égards : relations hommes-femmes, immigration, racisme, xénophobie, libre-échange, etc.

Mais si nous nous concentrons sur les dossiers environnement, énergie et électrification des transports, nous pouvons craindre le pire.

En effet, lors d’un discours récent intitulé « A new deal for black America » qu’il a fait devant des représentants de la communauté afro-américaine, celui-ci a dit: « … I will also cancel all wasteful climate change spending from Obama-Clinton, including all global warming payments to the United Nations. These steps will save $100 billion over 8 years, and this money will be used to help rebuild the vital infrastructure, including water systems, in America’s inner cities » (voir ICI).

On pourrait traduire cette phrase par : « Je vais annuler toutes les dépenses dans la lutte aux changements climatiques d’Obama-Clinton qui sont du gaspillage, incluant les paiements aux Nations Unies pour ce dossier. Ceci sauvera 100 milliards$ en 8 ans et cet argent sera utilisé pour aider à reconstruire des infrastructures vitales, dont les systèmes d’eau potable, dans les cités. »

Je trouve ignoble qu’il ait dit à la communauté afro-américaine que leurs fonds viendraient de ceux consacrés à la lutte aux changements climatiques, les mettant du coup dans une position intenable.

Fin du soutien aux énergies propres

Dans un texte écrit par Joe Romm (voir ICI), ancien employé du U.S. Department of Energy, intitulé :

« Trump just proposed ending all federal clean energy development.

He’d end all research on solar, wind, efficiency, batteries, clean cars, and climate science, too. »

… il rappelle que les fonds du plan d’Obama pour lutter contre les changements climatiques qui incluaient des sommes importantes pour la R & D en efficacité énergétique, en technologies de batteries, en infrastructures de recharge, en énergies renouvelables ont déjà été partiellement dépensés, mais que la suite des choses pourrait être stoppée net si le président Trump fait ce qu’il a dit qu’il ferait.

La fin de l’Environmental Protection Agency ???

Pour lui, l’EPA (équivalent du ministère de l’Environnement fédéral) doit être éliminée !

Voici ses propres paroles sur le sujet (voir ICI) :

Q: Would you cut departments?

TRUMP: Environmental Protection, what they do is a disgrace.

Every week they come out with new regulations.

Q: Who’s going to protect the environment?

TRUMP: We’ll be fine with the environment. We can leave a little bit, but you can’t destroy businesses.

« Le réchauffement climatique est une arnaque créée par les Chinois »

En effet, Donald Trump a vraiment affirmé cela dans un tweet qu’il a fait en 2012… et il n’est pas revenu sur son affirmation pour dire qu’il s’était trompé pendant cette campagne électorale.

donald-trump-tweet

Fin des crédits d’impôt à l’achat de voitures électriques

Le crédit d’impôt fédéral de 7 500$ à l’achat d’une voiture électrique sera-t-il stoppé lorsque les USA auront atteint le total de 200 000 VZE (qui sera atteint avec l’arrivée des Tesla 3, Bolt, etc.) ou avant ? Une chose semble claire, il ne sera à peu près certainement pas prolongé, considérant qu’il a dit que « the U.S. should not pick “winners and losers” in the energy department, that would easily apply to shutting down the tax credit once it expires, likely stopping adoption in its tracks (voir ICI).

Les nouvelles normes CAFE aux rebuts ?

Depuis le début de la mise en place des nouvelles normes CAFE (Corporate Average Fuel Economy) par le gouvernement Obama qui vise une diminution de la consommation des véhicules légers et lourds vendus aux USA, les constructeurs se plaignent de la sévérité des objectifs et font du lobbying très sérieux pour repousser l’application de ces normes à l’horizon 2025.

L’élection de Donald Trump fera certainement des heureux chez plusieurs constructeurs automobiles et les pétrolières car l’abandon de ces nouvelles normes risque de mettre fin au développement et à la mise en marché de nouveaux véhicules moins énergivores et des nouveaux véhicules électriques spécialement si les rabais et crédits d’impôt à l’achat de VZE sont stoppés.

Bref, 20 ans après le blocage des républicains de Newt Gingrich en 1995 contre le plan de développement des énergies propres proposé par le gouvernement Clinton et presque 40 ans après la destruction pure et simple du plan de Jimmy Carter de développement des énergies renouvelables par Ronald Reagan, j’ai l’impression que nous sommes sur le point de revivre le même cauchemar avec le gouvernement Trump.

Et cela risque fort d’avoir des implications importantes sur la disponibilité de voitures écoénergétiques et de VZE au Québec. En effet, si les USA ne s’engagent plus dans cette voie, je vois mal comment le Québec et les consommateurs québécois pourront s’acheter de tels véhicules s’ils ne sont plus disponibles sur le marché américain.

Voilà ce qui nous guette.

Avis aux amateurs de voitures électriques : je sens que l’on va s’ennuyer de Barack Obama.

 

Imprimer cet article

Zone vidéos

Consultez notre zone vidéo consacrée à la mobilité électrique au Québec.

Besoin d’aide avec votre achat?

Nos services offerts

Apprenez-en davantage sur les services offerts chez Roulez Électrique.

Boutique

Procurez-vous votre solution de recharge et accessoires.

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi:

Nos partenaires