Des chercheurs de l’Université de Sherbrooke mettent au point un moteur turbine qui pourrait révolutionner les transports