L’application d’un antirouille : 2e partie