ChevroletTeslaVoitures électriques

La fin du monde aura lieu en 2017

Le bagage de connaissances de Daniel sur l’électrification des transports est tel qu’il est incommensurable! Daniel se consacre désormais aux «3E» : Énergie, Environnement et Électrification des transports! Bienvenue dans la communauté de Roulez Électrique, Daniel!

Sylvain Juteau

____________________________________________________________________________________________________________________

Après avoir consulté les plus grands devins, oracles, voyants et médiums, j’en suis venu à ce constat : la fin du monde dans lequel nous vivons aura lieu en 2017.

Mais contrairement à certaines sectes qui ont « invité » leurs membres à faire le passage à un monde meilleur en se « faisant suicider », je vais tout simplement vous inviter à participer à la fin de ce monde et à passer au monde naissant qui s’offre à nous :

Le monde sans pétrole

En effet, c’est en 2017 que le monde assoiffé de pétrole verra se réaliser une avancée qui relèguera assez rapidement aux oubliettes les véhicules fonctionnant à l’essence ou au diesel :

L’arrivée des véhicules électriques à autonomie de 300 km accessibles à la classe moyenne

Car disons-le, toutes les Tesla S du monde ne changeront pas la donne. Trop chères, trop élitistes, trop performantes, bref, juste trop.

Monsieur et madame tout le monde n’est pas passionné de voiture. Il et elle demandent un véhicule à prix raisonnable, assez spacieux, pratique et fiable.

Il et elle se foutent du 0-100 km/h.

De la tenue de route dans un virage en épingle.

De la rapidité du freinage d’urgence.

Bref, il et elle ne conduisent pas de la manière que l’on voit dans certaines émissions qui font leurs « tests » sur une piste de course.

Et il et elle ne connaissent pas la Tesla S P85D. C’est quoi, ça? Un nouveau malaxeur? Une pilule contre la dépression? (certains diraient oui à la deuxième proposition…)

Jacques Duval l’a déjà dit : tout ce flafla n’intéresse qu’une infime minorité de fous… comme lui et plusieurs d’entre vous. Moi, je me suis soigné et je suis maintenant en rémission.

En 2017, l’arrivée de véhicules électriques de Tesla, Chevrolet, Ford et Nissan va bouleverser l’industrie automobile… et le monde. Cela dit, dites-vous bien que ces constructeurs (sauf Tesla) vont se retrouver pris avec leurs contradictions et que ça risque fort de ruer dans les brancards à travers l’Amérique du Nord.

On ne fait pas une telle révolution sans piler sur des orteils. Or, ces orteils, ils sont très gros, énormes même.

En effet, les pétrolières ne se laisseront pas faire. Elles règnent sans partage depuis 100 ans sur cette planète. Elles sont à l’origine de guerres, de coups d’état et de catastrophes écologiques sans nom.

Mais elles règnent toujours.

Elles vont donc vouloir détourner notre regard… le diesel « propre », l’hydrogène, les sables bitumineux sans cholestérol et gras saturés. Elles vont résister, tenter de vous acheter, de vous faire peur, de vous manipuler à l’aide d’agents de désinformation.

Mais elles savent au fond d’elles-mêmes que c’est le début de la fin pour elles.

Et il est temps que cette fin arrive car ce monde accro au pétrole s’en va vers le mur à vitesse grand V.

On doit beaucoup à des « illuminés » comme Steven Chu, Elon Musk, Steve Jobs et d’autres localement comme Raymond Deshaies, Sylvain Castonguay, Pierre Langlois et Sylvain Juteau pour leur engagement envers l’électrification des transports.

Depuis 20 ans, j’ai souvent eu l’impression de prêcher dans le désert. De passer pour un fou ou un illuminé en me promenant avec ma petite soucoupe volante (ma Honda Insight 2001), une espèce de Raëllien écolo que les passants regardaient de travers.

Mais à compter de 2017, je commencerai, nous commencerons à avoir presque l’air normaux.

À compter de 2017, le grand public aura accès à ce nouveau monde.

Ce monde sans pétrole.

Tesla-SubCompact-Concept-1-550x309

Bolt-logo-2

Imprimer cet article

Besoin d’aide avec votre achat?

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi:

Nos partenaires