Essai routierVoitures électriques

Ford C Max Energi : Être ou ne pas être… branché

C’est une discussion que j’ai eue avec un représentant du milieu automobile qui m’a rappelé ce fait : certains utilisateurs de véhicules hybrides rechargeables (ou électriques à prolongateur d’autonomie) ne font pas plus d’efforts qu’il ne le faut pour rouler le plus possible en mode électrique.

En effet, je connais des utilisateurs de Volt, de C Max Energi, de Prius Plug-In ou de Porsche Cayenne  S e-hybrid qui branchent leur véhicule lorsqu’ils sont à la maison, mais ne prennent pas la peine de se brancher sur une borne publique et/ou de marcher quelques rues ou de prendre le métro, le taxi ou toute autre forme de transport écologique une fois en ville. Pire, certains ne les branchent quasiment jamais.

Donc, ils peuvent en venir à consommer autant voire plus d’essence que s’ils se promenaient en voiture hybride comme une Prius.

La Ford C Max : un très bon exemple 

Si jamais vous songez à vous acheter un véhicule comme une Ford C Max, vous aurez un choix à faire : acheter la version hybride ou la version hybride rechargeable. Je recommande que vous le fassiez en pensant à votre volonté et votre capacité ou non de brancher votre véhicule.

Mon expérience avec ce multisegment en version hybride rechargeable (Energi) a été singulière. En effet, comment utiliser au maximum l’électricité lorsque notre véhicule n’a une autonomie électrique que d’environ 30 kilomètres?

Réponse : en planifiant ses déplacements.

Ce n’est pas pour rien que lorsqu’on jette un coup d’œil à la cote de consommation d’un véhicule comme le C Max Energi sur le site www.fueleconomy.gov , on découvre de fait 2 cotes expliquées ainsi par le U.S. Department of Energy : 

« Since a plug-in can operate on electricity alone, gasoline alone, or a mixture of the two, EPA provides a fuel economy estimate for gasoline-only operation and an estimate for electric-only or gas-and-electric operation—both for combined city-highway driving. » 

Qu’on pourrait traduire par : 

« Puisqu’un véhicule hybride rechargeable peut fonctionner à l’électricité seulement, à l’essence seulement ou dans une combinaison des 2 modes, l’EPA fournit une estimation de consommation pour un fonctionnement exclusivement à essence et un estimé pour un fonctionnement exclusivement à l’électricité ou une combinaison des 2 modes, tous deux en mode combiné ville/route. »

Et cette façon particulière d’estimer la consommation est exclusive aux véhicules hybrides rechargeable et électriques à prolongateur d’autonomie.

Ainsi, selon l’EPA, la consommation de la Ford C Max Energi est de 2,7 L /100 km lorsqu’on utilise une combinaison électricité-essence et de 6,2 L / 100 km sur le seul mode essence.

Lors de ma semaine d’essai, j’ai fait l’effort de brancher le véhicule à toutes les occasions possibles : à la maison, en ville, au resto, etc. Lors de cette semaine, je me suis rendu une fois à Trois-Rivières (chez Roulez Électrique) à partir de St-Hyacinthe et j’ai fait quelques déplacements à Montréal. J’ai donc tout fait pour maximiser l’utilisation du moteur électrique afin d’obtenir la plus basse consommation possible. Je l’ai ainsi branché une douzaine de fois. À ce titre, la recharge est faite en 2,5 heures sur une borne de niveau 2 (240 volts).

Consommation : Différence TRÈS importante entre l’écran et la réalité

Pour bien illustrer à quel point certains indicateurs de consommation peuvent être très peu fiables, j’ai parcouru une distance de 812,5 kilomètres en une semaine et obtenu, selon l’écran du tableau de bord, une consommation de 3 L / 100 km, ce qui me semblait excellent.

Sauf que… une fois à la pompe, la réalité s’est avérée être à des années-lumière de ce résultat. En effet, la C Max a consommé plus de 39 litres d’essence, ce qui donne une consommation de plus de 4,8 L / 100 km, un résultat 60% plus élevé que la consommation indiquée !!!

C’est tout simplement inacceptable et il est certain que je devrai en parler aux gens de Ford pour tenter de comprendre ce qui a bien pu se passer.

IMG_1085 IMG_1088

Un multisegment très agréable à conduire 

Agile, manoeuvrant aisément en ville comme sur la route, le C Max est un des multisegments les plus plaisants à conduire au quotidien. Son freinage est régulier et n’est à peu près pas affecté par le système de régénération d’énergie au freinage.

La tenue de route est exemplaire pour un véhicule d’un tel gabarit quoiqu’il peut être affecté par les vents latéraux. Doté d’un moteur de 2 litres à cycle Atkinson de 141 chevaux et 129 lb-pi de couple, son accélération est digne de mention (bien meilleure que celle de la majorité des hybrides) et son volant est relativement précis, ce qui fait du C Max le véhicule qui combine le mieux agrément de conduite et économie à la pompe de tous les petits multisegments sur le marché.

Un intérieur bien conçu 

Le Ford C Max est parfaitement adapté à la vie de tous les jours pour une famille de 2 adultes et 2 enfants… qui ne traînent pas trop de bagages. Confortable, relativement spacieux à l’avant comme à l’arrière, 4 personnes y seront assises en tout confort et sauront apprécier aussi bien l’ergonomie des sièges que le système Sync qui est de plus en plus facile d’utilisation.

Le seul hic est l’espace cargo qui est handicapé par la batterie lithium-ion de 7,6 kWh qui prend beaucoup de place et en laisse assez peu pour les bagages. Ce ne sera pas un problème pour tous les acheteurs, mais c’en sera sûrement un pour certains. Par exemple, l’espace cargo de la Toyota Prius V, son seul vrai compétiteur, est 80% plus vaste que celui de la C Max lorsque les bancs sont relevés et 60% plus vaste lorsque les bancs sont rabaissés.

IMG_1087 IMG_1086

Un prix raisonnable 

Alors que le C Max hybrid est offerte à compter de $26,000, la C Max Energi est offerte à $32,000… sauf que le rabais offert par le gouvernement du Québec est de $500 pour la version hybride et de $4000 pour la version Energi. Ainsi, pour environ $2500 de plus qu’une simple hybride, vous obtenez un véhicule hybride rechargeable qui peu potentiellement consommer moins que la version hybride.

Je dis potentiellement consommer moins parce que si vous ne comptez pas prendre le temps de brancher ou ne pouvez pas brancher votre C Max, la version Energi consommera PLUS que la version hybride. Ainsi, alors que la cote de la C Max Energi est de 6,2 L / 100 km en mode hybride, la cote de la C Max hybride est de 5,9 L / 100 km.

À vous de voir donc.

En résumé, Ford a construit un très bon véhicule. Pratique, fiable, agréable à conduire, il est certainement digne de considération.

Mais est-ce que ce sera encore le cas lorsque le Chevrolet Bolt EV (doté d’une autonomie 100% électrique 10 fois plus importante que la C Max Energi) sera disponible ? Ces 2 véhicules étant d’un gabarit similaire, la question se pose.

À suivre…

IMG_1051

IMG_1053

IMG_1054

IMG_1083

Imprimer cet article

Besoin d’aide avec votre achat?

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi:

Nos partenaires