Électrification des TransportsOntarioPolitique

Fin des rabais pour véhicules électriques: Panique en Ontario

Il y a 2 jours, le  communiqué laconique suivant a été diffusé par le gouvernement ontarien:

“L’Ontario met fin aux programmes d’encouragement pour les véhicules électriques et à hydrogène et pour les infrastructures de recharge des véhicules électriques.

11 juillet 2018
Le 3 juillet 2018, l’Ontario a annulé le programme de plafonnement et d’échange dans le cadre de son engagement à réduire le prix de l’essence de 10 cents le litre et réduire les coûts pour les familles et les entreprises de l’Ontario de 1,9 milliard de dollars par année.
Étant donné que le Programme d’encouragement pour les véhicules électriques et à l’hydrogène et le Programme d’encouragement pour les infrastructures de recharge des véhicules électriques sont financés par le produit du programme de plafonnement et de l’échange, ces programmes sont annulés.
Les demandes provenant de concessionnaires, de propriétaires de voitures ou de propriétaires potentiels de voitures ne seront acceptées que si l’une des conditions suivantes est remplie :

  • Les véhicules admissibles qui ont été livrés aux consommateurs, immatriculés et plaqués au plus tard le 11 juillet recevront la subvention.
  • Les stocks que les concessionnaires ont sur leur terrain ou les commandes passées par les concessionnaires avec les fabricants au plus tard le 11 juillet seront également honorés aux fins de la subvention, à condition que le véhicule soit livré aux consommateur, immatriculé et plaqué au plus tard le 10 septembre.

De plus, le Programme d’encouragement pour les infrastructures de recharge des véhicules électriques est annulé à compter du 11 juillet. Les bornes de recharge achetées ou installées avant cette date seront admissibles à recevoir la subvention si la demande est soumise dans les 60 jours suivant le 11 juillet.”(1)
Une certaine panique
Vu l’énormité et la rapidité de l’annonce, j’ai pris le temps de contacter des constructeurs et des concessionnaires et j’ai pu constater un certain état de désarroi voire de panique chez eux… ainsi que chez les électromobilistes ontariens.
Si cette annonce ne représentait pas nécessairement une surprise pour les observateurs avertis, la vitesse à laquelle celle-ci a été confirmée et les délais extrêmement courts de fin du programme (10 septembre au plus tard) ont pris tout le monde par surprise.
À tel point que les carnets de commande sont en train d’être revus très rapidement, que des transferts de véhicules vers le Québec sont envisagés (rien de confirmé à ce stade-ci, donc on reste calme svp) et que de nombreux électromobilistes envisagent déjà d’annuler leurs commandes car leur véhicule arrivera trop tard chez le concessionnaire.
Ce qui veut donc dire qu’il y aura un effet d’entonnoir d’ici le 10 septembre pour livrer le plus de véhicules électriques possibles en Ontario… ce qui pourrait peut-être même affecter les livraisons au Québec d’ici cette date.
Un représentant d’un constructeur m’a même confié que le gouvernement fédéral songeait à intervenir pour compenser au moins une partie de la différence du rabais à l’achat d’un véhicule électrique.
Entre nous, il ne serait pas trop tôt. Le Canada se traine tellement les pieds dans ce dossier que c’en est gênant.
Les effets d’une telle mesure
Dans le passé récent, le Danemark a mis fin à son programme de rabais et les ventes de véhicules rechargeables sont passées de 4 762 en 2015 à 1 438 en 2016 à 913 en 2017, une chute de plus de 80% en 2 ans. (2)
Ce printemps, le même gouvernement a annoncé qu’il reverrait ce programme avec des annonces à venir cet automne au vu des effets désastreux que la fin du programme a eu sur les ventes de véhicules électriques.
À la lumière des annonces faites par le gouvernement Ford, on peut déjà dire que les ontariens se retrouvent avec un premier ministre encore plus radical que Donald Trump lorsqu’il vient le temps de couper les programmes de soutien aux énergies renouvelables, à la bourse du carbone et à l’électrification des transports.
Qui l’eut cru.
Et les changements climatiques dans tout ça?
Et la pollution atmosphérique?
Connait pas.
Misère…
1: http://www.mto.gov.on.ca/french/vehicles/electric/electric-vehicle-incentive-program.shtml
2: https://cleantechnica.com/2018/05/01/denmark-rethinks-ev-incentives-after-market-collapses/

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi

Nos partenaires