ActualitésÉlectrification des TransportsVoitures électriques

Électrification des transports : 12 faits marquants de 2016

  • Les Allemands se tournent (finalement) vers les véhicules électriques :

Après avoir dénigré les voitures électriques pendant des années, il semble que Mercedes, Audi, BMW, Porsche et Volkswagen se lanceront finalement à fond dans les véhicules électriques. Il était temps et je suis même d’avis qu’après avoir été à la remorque des constructeurs américains (Tesla, Chevrolet, Ford dans une moindre mesure) et Japonais(Nissan) et Coréens (Kia, Hyundai) les Allemands vont peut-être prendre les devants dans les années à venir. À suivre.

  • La Chevrolet Bolt EV marque l’histoire :

Après avoir eu un succès non négligeable avec sa Volt qui a relancé la réputation de Chevrolet, voici la Bolt, un multisegment 100% électrique pourvue d’une autonomie de 383 selon l’EPA dont l’agrément de conduite est au top des véhicules de la catégorie. Jacques et moi qui avons conduit cette voiture avant la sortie de notre livre avons été si impressionnés par cette voiture que nous l’avons désigné « Véhicule gagnant toutes catégories » du livre « L’auto électrique, hybride ou écoénergétique »

  • Tesla 3 : un nombre de réservations historique :

Qui aurait cru que des centaines de milliers de gens feraient la file pour mettre un dépôt de 1000$ pour réserver une voiture électrique qu’ils n’ont jamais essayé et qui ne leur sera accessible qu’un, deux ou peut-être même 3 ans plus tard? C’est ce qui est arrivé avec le lancement des réservations de la Tesla Model 3 ce printemps. Du jamais vu dans l’histoire de l’automobile. Il était d’ailleurs pour le moins comique de voir les gens à Montréal presque encercler le concessionnaire Mercedes en faisant la file pour entrer chez Tesla!

  • Le premier ministre Trudeau et le cha-cha énergétique:

Alors que plusieurs croyaient que le nouveau gouvernement Trudeau ferait un virage vers les énergies renouvelables en larguant les énergies fossiles, il n’a convaincu personne en annonçant de timides programmes d’appui pour des infrastructures (62,5 millions$ en 2 ans pour l’électrique, le gaz et l’hydrogène) et ZÉRO rabais à l’achat d’un véhicule électrique pour ensuite annoncer des projets de pipelines et de gaz.

TRÈS décevant.

Un pas en avant, 3 pas en arrière. Pour illustrer à quel point on ne peut être impressionné par ce gouvernement, je rappelle qu’il y a déjà eu un rabais à l’achat d’une voiture hybride ou électrique : c’était sous le gouvernement Harper en 2007-2008.

Bravo Canada.

  • Le Québec aura sa loi Zéro Émission :

Après d’âpres débats et discussions, après les années que plusieurs (dont votre humble serviteur) ont passé à militer en faveur d’une telle loi forçant les constructeurs automobiles à vendre un quota croissant de VZE, l’Assemblée nationale du Québec a adopté à l’unanimité une loi Zéro Émission. Le ministre David Heurtel mérite un bon point pour cela. Cela dit, nous ne saurons qu’en 2017 si cette loi aura des dents ou non. À suivre.

  • Le projet de REM lancé « à vitesse grand V » :

Il y a quelques mois à peine, la Caisse de Dépôt et Placements du Québec a annoncé qu’elle se lançait dans un ambitieux projet de train électrique qui desservirait l’ouest, le nord-ouest et le sud-ouest de Montréal (et l’est?). C’est un projet qui a été préparé à la hâte et qui présente de nombreuses lacunes économiques, écologiques et sociales. Malgré cela, le PM Philippe Couillard veut aller de l’avant avec ce projet. De nombreux problèmes sont à prévoir. J’y reviendrai.

  • Obama annonce des milliards dans les infrastructures et la R & D :

Peu de gens réalisent à quel point l’administration Obama a fait avancer l’électrification des transports aux États-Unis aussi bien que dans le monde. Grâce à l’importance de ce pays, les constructeurs de partout dans le monde ont été forcés de changer leur fusil d’épaule pour passer aux VZE. Les 2 dernières annonces de 4,5 milliards$ (infrastructures) et 2,5 milliards$ (R & D) constituent le legs de ce président qui aura marqué les transports. Héro méconnu de cette présidence : Steven Chu, l’ancien secrétaire à l’énergie d’Obama (et prix Nobel de physique) qui a convaincu le président de faire ce virage.

  • L’élection de Donald Trump :

J’ai déjà évoqué l’impact négatif que Donald Trump risque d’avoir sur la suite des choses en électrification des transports aux États-Unis et dans le monde. Les nominations annoncées à ce jour n’ont rien pour nous rassurer. À suivre.

  • Lancement du livre « L’auto électrique, hybride et écoénergétique » :

C’est au Québec qu’est né le premier livre spécifiquement consacré à ces véhicules. Grâce à l’impulsion et au travail de Jacques Duval, Sylvain Juteau et de votre humble serviteur ainsi que la collaboration de Pierre Langlois, Daniel Rufiange et Jean-François Guay, nous avons publié un livre d’une grande qualité qui est le premier d’une toute nouvelle lignée de livres du genre.

P.S : Le travail de l’équipe des Éditions de l’Homme mérite d’être souligné. Grâce à leur expertise, leur engagement et leur professionnalisme, nous avons pu faire de ce projet une réalité.

10 : La « station-service de recharge » de Roulez Électrique voit le jour :

Née dans la tête de Sylvain Juteau, cette station où les électromobilistes peuvent s’arrêter pour recharger leur voiture, échanger avec d’autres passionnés ou visiter Trois-Rivières est maintenant réalité. Pour avoir côtoyé notre Sylvain national, je peux témoigner de toute « l’énergie » et la passion qui a été nécessaire pour faire de ce projet un succès.

11 : Le Circuit Électrique passe à la vitesse supérieure :

Après avoir démontré son sérieux en ce qui a trait au développement des infrastructures de recharge pour voitures électriques à la grandeur du Québec, l’équipe du Circuit Électrique s’est lancé à fond dans le déploiement de bornes de niveau 3 sur les grands axes routiers du Québec. Ils ont fait, disons-le, du très bon travail en 2016.

Prochaine étape : les centres-villes.

12 : Le président de Toyota en charge du programme de véhicules électriques :

Après des années à entendre les bonzes de Toyota vanter les vertus des voitures hybrides et à hydrogène et se montrer peu enthousiastes envers les véhicules électriques, une annonce a fait parler d’elle il y a quelques jours à peine. En effet, c’est nul autre que Akio Toyoda, président de l’entreprise et petit-fils du fondateur Kiichiro Toyoda, qui sera responsable du « EV business planning department ».

Conclusion

Ceux et celles qui ne suivent l’évolution des véhicules hybrides et électriques que depuis 5 ans ou moins ne réalisent pas à quel point ce qui s’est passé en 2016 est à des années-lumière de ce que je suivais et ce à quoi je participais il y 10, 15 ou même 20 ans.

Après de nombreuses années à avoir très eu souvent le sentiment de parler dans le vide, je suis de ceux qui sont très heureux de voir que ça débloque enfin.

Bien sûr, j’aimerais que ça aille plus vite, mais je dois avouer que je suis prudemment optimiste pour la suite des choses.

Question : De ces 12 faits marquants, lequel est à votre avis LE fait marquant de l’année 2016?

Articles populaires

Chroniqueurs

Vous aimerez aussi

Nos partenaires